A travers Haiti

Haïti : La veillée funèbre de l’Ati National du Vodou, Zamor Alcénat


dimanche 10 janvier 2016

Gros-Morne (Haïti) 9 janv. 2016 [AlterPresse] --- La cérémonie de veillée funèbre de l’Ati National du Vodou Haitien, Zamor Alcénat, a lieu samedi 9 janvier 2016 dans le « lakou » du Houngan à GrosMorne (Nord), constate AlterPresse.

Davantage de curieux que de pratiquants de la religion vodou font le va-et-vient parmi les différents éléments liés au rituel du « lakou », témoins de plusieurs décennies de l’engagement d’Alcenat tant comme prêtre du vodou, Gwêto ou Hogonou.

Ce Samedi, comme ce fut sa dernière volonté, plusieurs parties de combat de coqs sont organisées dans la gaguère du « lakou ».

Un rara traditionnel crée l’ambiance alors que les parties de dominos et de cartes vont bon train. Des Jeunes femmes exhibent de généreux déhanchements.

Walnick Alcenat, fils de l’Ati National, rassure que toutes les dernières volontés du défunt sont scrupuleusement respectées.

Alors que les notes des vaccines et les roulements de tambour du rara s’éloignent du temple Zantray (Zanfan tradisyon Ayisyen), des curieux essaient de se payer une observation par des lucarnes de la cérémonie secrète se déroulant dans le houmfor oú, le mois dernier encore, Alcenat interpellait les esprits du panthéon vodou aux fins d’intervention Dans un énième problème de mortels.

Le bohoun (funérailles) de Zamor Alcenat, 60 ans, sera chanté dans le « lakou » de son collègue Herard Simon (deja retourné sous les eaux, la mort dans le langage vodou) à Desronvil aux Gonaives (Nord), le dimanche 10 Janvier 2016.

Devant être intronisé Ati National le 7 mars 2016, Alcenat a fait la Grande traversée le 30 décembre 2015 après un accident de la circulation.

Zamor Alcenat est connu dans la communauté vodou comme celui qui a longuement milité pour le respect de la liberté de religions en faveur des vodouisants, notamment dans l’Artibonite.

Il a réalisé en 1996 le recensement de plus de 5 mille vodouisants pratiquants qui sont devenus membres de Zantray après une session de formation.

C’est un homme humble, de bon commerce et à la sagesse connue, à qui les vodouisants haïtiens font le "woukoukou, woukoukou, woukoukou". [efd gp apr 09/01/2016 21 :00]

Edner Fils Décime