Perspectives

Football : Haïti se qualifie pour le centenaire de la compétition Copa America en juin 2016

L’équipe senior de football de Trinidad et Tobago a été défaite 0-1, par Haïti, ce 8 janvier 2016
samedi 9 janvier 2016

Dans l’autre match de barrage, déroulé ce 8 janvier 2016 à Estadio Rommel Fernández (Panama), après le match Trinidad et Tobago vs Haïti (0-1), la sélection nationale de Cuba a été défaite 0-4 (mi-temps 0-2) face à son homologue de Panama, par des buts de Gabriel Gomez à la 4e mn de jeu, Luis Tejada sur penalty à la 18e mn, Armando Cooper à la 51e mn et Blas Perez à la 88e mn de jeu.

Par Ronald Colbert

P-au-P, 08 janv. 2016 [AlterPresse] --- La sélection nationale senior de football a battu 0-1 (mi-temps 0-0), vendredi soir 8 janvier 2016, à Estadio Rommel Fernández (Panama), son homologue de Trinidad et Tobago dans le cadre d’un match de barrage unique [1], qualificatif pour le tournoi du centenaire de la Copa America, en juin 2016, aux Etats-Unis d’Amérique [2], a observé l’agence en ligne AlterPresse.

L’unique but de la partie, qui sera synonyme de victoire, a été marqué à la 83e mn de jeu par Pascal Millien, entré en cours de jeu (à la place de Sony Mustivar), qui a vu son centre-tir de la droite faire mouche.

Le but n’a pas été attribué à l’attaquant (No. 9) Kervens Fils Belfort, qui aurait effleuré, de son pied gauche, le centre venu de la droite. Mais, son geste a trompé la vigilance du gardien de Trinidad et Tobago, Jan Williams.

Ce sont les joueurs haïtiens, surnommés les Grenadiers [3], qui ont démarré la partie en première mi-temps.

Dès la 1re minute, la première offrande venant du milieu de terrain était trop profonde. Ce qui n’a pas permis à l’attaquant Jean Eudes Maurice de porter le danger dans le camp adverse.

Très vite, les téléspectateurs (le match était retransmis en direct par différentes chaînes locales de Port-au-Prince) ont eu l’impression que les footballeurs d’Haïti allaient pratiquer une bataille physique avec leurs adversaires trinitéens.

Les premières minutes de jeu ont vu l’équipe senior haïtienne de football opérer par de longues balles.

Kervens Fils Belfort a, ainsi, essayé de jouer de la tête les ballons en profondeur, transmis par ses coéquipiers. Des défenseurs trinitéens ont été accrochés dans les tentatives de Belfort pour reprendre les ballons lancés à mi-hauteur.

De leur côté, les footballeurs de Trinidad et Tobago, surnommés les « Soca Warriors », ont essayé de répondre par de longues transversales. Ils ont mis en danger, à plusieurs reprises, la défense haïtienne.

L’équipe de football d’Haïti recevra le premier avertissement, très tôt dans la partie (à la 7e mn), suite à une faute du milieu de terrain haïtien Sony Mustivar, sanctionné par l’arbitre principal canadien David Gantar.

Les premiers corners de la partie ont été à l’avantage de Trinidad et Tobago, l’équipe receveuse.

Cependant, au fur et à mesure, les joueurs haïtiens ont osé laisser le round d’observation. Ils ont, progressivement, mieux construit au fil des minutes de la première mi-temps, sans vraiment inquiéter la défense trinitéenne.

Quoi qu’il en soit, le coup paraissait possible à jouer.

Les deux équipes sont rentrées en vestiaires sur le score de départ 0-0.

En deuxième période, après le ballon centré par les Trinitéens, les joueurs haïtiens ont essayé d’accélérer. Ils ont montré plus d’allant offensif vers les buts adverses.

Vers l’heure de jeu, le nouveau sélectionneur français d’Haïti, Patrice Neveu, qui dirigeait son premier match sur le banc national, a effectué un premier changement. Il a fait sortir Kevin Lafrance, remplacé par Sébastien Thurière , à la 52e mn de jeu.

Coaching payant, Thurière, un peu plus frais, aurait pu marquer à diverses reprises. Il a vu deux de ses tirs passer au-dessus de la barre transversale trinitéenne.

Après le but réussi par Millien, qui a remplacé Sony Mustivar à la 56e mn, Thurière a manqué la balle du 0-2, son tir étant détourné en corner par le portier trinidadien Jan Williams.

La sélection nationale senior de football a également eu une autre opportunité par Pascal Millien.

Au lieu de continuer une percée dans la surface de réparation trinidadienne, Millien a préféré temporiser et garder le ballon sur la droite. Finalement, en voulant gagner du temps, il a concédé une faute au profit des joueurs de Trinidad et Tobago.

Après l’ouverture du score, obtenu à 7 minutes du temps réglementaire, les joueurs d’Haïti se sont repliés dans leur camp, laissant quelques boulevards aux avants de Trinidad et Tobago.

Sur une contre-attaque, un des attaquants trinitéens a vu son tir être heurté par un défenseur haïtien. Puis, le ballon, qui prenait le chemin des filets haïtiens, a été détourné in extremis en corner par le gardien d’Haïti, Steward Céus.

Le gardien haïtien a effectué de belles parades tout au long de la partie, en première et en deuxième mi-temps. Il devra améliorer ses jugements dans les sorties, plusieurs fois ratées sur les centres transversaux des attaquants trinidadiens.

Globalement, il y a des satisfactions et des leçons à retenir pour cette première sortie du onze senior de football d’Haïti pour l’année 2016.

En plus de joueurs blessés évoluant en Europe, Haïti n’a pas pu compter, le 8 janvier 2016, sur plusieurs expatriés, non libérés par leurs équipes, puisqu’il ne s’agissait pas d’une journée de matches internationaux (amicaux ou de compétition) de la Fédération internationale des associations de football (Fifa).

Les prochains rendez-vous de la sélection nationale senior de football d’Haïti seront contre son homologue du Panama, le vendredi saint 25 mars 2016 à Port-au-Prince, puis le mardi 29 mars 2016 à Panama, dans le cadre de l’avant-dernière phase des éliminatoires de la coupe du monde de football Russie 2018, pour la zone Concacaf.

Haïti - ayant perdu ses deux premiers matches, des éliminatoires de la prochaine coupe du monde de football, contre le Costa Rica (1-0 à San José le vendredi 13 novembre 2015) et contre Jamaïque (0-1 à Port-au-Prince le mardi 17 novembre 2015), devra l’emporter contre le Panama pour pouvoir rester en course.

Bon début pour le nouveau sélectionneur français Patrice Neveu, qui a pris ses fonctions début janvier 2016 en remplacement de son compatriote Marc Collat, dont le contrat n’a pas été renouvelé, en décembre 2015, par la Fédération haïtienne de football (Fhf). [rc apr 08/01/2016 19:30]

[1Ce 8 janvier 2016, les barrages de la Copa America Centenario mettent aux prises Trinidad et Tobago (5e de la Coupe d’or : Gold cup 2015) vs Haïti (6e de la Gold cup 2015), et Cuba (8e de la coupe d’or 2015) vs Panama (3e de la coupe d’or 2015). Ces 4 équipes n’étaient pas déjà qualifiées. Les 3 autres équipes de la Concacaf, déjà qualifiées pour le tournoi de juin 2016, sont le Mexique, les Etats-Unis d’Amérique (pays qui accueille la compétition), la Jamaïque (qui a gagné la coupe caribéenne de football 2014) et le Costa Rica (vainqueur de la compétition régionale en Amérique centrale, en 2014).

[2Ndlr : Du vendredi 3 juin au dimanche 26 juin 2016, la compétition, qui sera la 45e édition de la Copa America, verra s’affronter 16 équipes, en 32 matches disputés aux Etats-Unis d’Amérique : 10 équipes de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) et 6 équipes de la Confédération des nations de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf).

[3Voici la formation alignée par Patrice Neveu, pour son premier match comme sélectionneur d’Haïti :

Gardien : No. 1 Steward Céus – Défenseurs : No. 2 Stéphane Lambèse, No. 6 Frantz Bertin (capitaine), No. 3 Meshack Jérôme, No. 5 Alex Junior Christian – Milieux : No. 16 Jean-Marc Alexandre (carton jaune à la 54e mn), No. 19 Max Hilaire, No. 13 Kevin Lafrance (No. 15 Sébastien Thurière, 52e mn de jeu), No. 14 Sony Mustivar (carton jaune à la 7e mn / remplacé par le No. 11 Pascal Millien à la 56e mn) – Attaquants : No. 9 Kervens Fils Belfort, No. 10 Jean Eudes Maurice (No. 18 Judelin Aveska à la 87e mn).