Dépêches

Haïti-Politique : Une pétition exige l’annulation des élections des 9 août et 25 octobre 2015


jeudi 7 janvier 2016

P-au-P, 6 janv. 2016 [AlterPresse] --- Des personnalités, issues de divers secteurs du pays, réclament l’annulation des élections des 9 août et 25 octobre 2015, dans une pétition en date du 5 janvier 2016, transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’annulation de ces élections constituerait un pas vers la solution de la crise qu´affronte le pays, selon ces personnalités.

Les pétitionnaires mettent le pouvoir en garde contre toute tentative d´imposer ces élections au peuple haïtien.

¨Le rapport du 3 janvier 2016 de la commission d’évaluation électorale démontre clairement que sur chaque 100 votes, 57 d’entre eux n’ont pas de signature et d’empreinte du votant, contrairement à ce qu´exige l’article 158.1 du décret électoral¨, rappellent-ils.

L’article 158 du décret électoral fait injonction au président du bureau de vote de vérifier les cartes d’identification nationale de chaque électeur qui vient voter, poursuit la pétition.

La commission a aussi identifié que sur 100 cartes d’identification nationale, 46 d’entre elles sont fausses, soulignent les signataires de la pétition.

Une enquête plus approfondie pour évaluer l´ampleur des scandales ayant entaché les élections des 9 août et 25 octobre, le départ de quelques membres du Conseil électoral provisoire (Cep) et un dialogue national en vue de la poursuite du processus électoral sont parmi les recommandations faites pour la poursuite du processus, rappellent-ils.

Le rapport de la commission vient confirmer divers témoignages de fraudes et d´irrégularités électorales qui ne pourraient être corrigées, relèvent les pétitionnaires.

« Toute initiative visant à sauver les élections plongerait le pays dans le chaos, c’est pourquoi nous invitons une fois de plus les citoyens et citoyennes (…) à dire non à la corruption et aux magouilles qui ont caractérisé ces élections ».

Pourtant, le Cep souligne qu’ « il est en mesure de garantir l’organisation du deuxième tour » de la présidentielle, des élections législatives partielles et locales, le dimanche 24 janvier 2016, dans une correspondance, en date du 5 janvier, adressée au président Michel Martelly.

Dans une note en date du 5 janvier 2016, le candidat à la présidence pour la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh), Jude Célestin, attendu au second tour de la présidentielle face à son rival Jovenel Moise du Parti haïtien tèt kale (Phtk) au pouvoir, appelle l’institution électorale à appliquer les recommandations de la commission d’évaluation électorale.

La commission a recommandé un dialogue entre les différents acteurs politiques impliqués dans la crise électorale en vue de trouver un compromis raisonnable et des changements au sein du Cep et de la machine électorale. [ bd emb vs apr 06/01/2016 14 : 30]

Lien de la pétition : https://www.change.org/p/appel-aux-citoyens-et-citoyennes-d-ha%C3%AFti-en-faveur-de-l-annulation-des-%C3%A9lections-frauduleuses-de-2015