Documents

Haïti-Élections : Le rapport de la “Commission d’Evaluation Electorale Indépendante” remis à l’exécutif (officiel)

Fac-similé des recommandations du rapport
dimanche 3 janvier 2016

Communiqué de la primature

Transmis à AlterPresse

La Commission d’Evaluation Electorale Indépendante a soumis son rapport ce dimanche 3 Janvier 2016, à 12h45 a.m. au Président de la République, Son Excellence Michel Joseph Martelly, qui était accompagné, entre autres, du Premier Ministre Evans Paul, du Ministre de la Communication, M. Mario Dupuy, du Ministre Délégué auprès du Premier Ministre sur les Questions Électorales, M. Fritz Jean Louis, du Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, M. Yves Germain Joseph, du Conseiller Spécial du Président de la République, Me Gregory Mayard-Paul, du Directeur du Cabinet du Premier Ministre, M. Harry Toussaint.

Par arrêté en date du 31 Décembre 2015, le Président Michel Joseph Martelly avait répondu avec célérité à la demande expresse de la Commission de prolonger de 72 heures le délai initial, prévu pour le 30 Décembre 2015.

A cette occasion, M. Armand Louis, représentant de la Fédération des Églises Protestantes, prenant la parole au nom de la Commission dont il est le Coordonnateur, a fait état de la méthodologie utilisée par les commissaires et du contexte dans lequel ces derniers ont œuvré.

Dans ses propos de circonstance, le Chef de l’Etat a salué l’esprit d’engagement et le sens du devoir patriotique des différents membres de la Commission.

Pour sa part, le Premier Ministre Evans Paul a remercié les commissaires qui ont risqué leur réputation en intégrant cette entité ad hoc, dans cette ambiance politique délétère, caractérisée par une « méfiance généralisée, provoquant souvent, calomnies et attaques verbales, violemment inouïes, en toute impunité ».

Les deux chefs de l’Exécutif ont, par la suite, présenté leurs vœux aux commissaires ainsi qu’à leurs familles respectives qui ont souffert de leur absence à domicile et dans leurs temples respectifs au cours de la période des fêtes."Mais la Patrie avait besoin de vous, de votre expérience, de votre expertise et de votre engagement patriotique", leur ont-ils fait comprendre. « Il faut du courage pour transcender tout çà et faire preuve d’une détermination citoyenne, afin de participer à cet effort destiné à favoriser une solution consensuelle à l’impasse politico électorale dans laquelle se trouve le pays. Soyez-en remerciés et félicités ».

Il revient maintenant au Président de la République, tel que stipulé dans l’arrêté du 22 Décembre 2015, d’acheminer, au plus vite, une copie de ce rapport au Gouvernement, au Conseil Electoral Provisoire (CEP) et à chacun des deux candidats qualifiés pour le second tour du scrutin du 25 Octobre 2015.

Le Chef de l’Etat exhorte les acteurs concernés, engagés dans le processus électoral, à faire montre de grandeur patriotique, d’esprit de dépassement et du Vivre Ensemble, pour sortir de cette situation problématique et se ranger dans la logique d’une solution raisonnable.

Ceci inclut notamment le respect des deux dates constitutionnelles, savoir, le 11 Janvier 2016, pour la rentrée en fonction de la 50ème législature et le 7 Février prochain, pour l’investiture d’un nouveau Président élu. C’est la seule façon d’assurer la stabilité politique, dans la cohésion nécessaire, et le développement économique et social de notre cher pays, Haïti.

Bureau de Communication de la Primature

Port-au-Prince, le 3 Janvier 2016