Perspectives

Haïti-Bilan 2015 : Essor et deuil dans le monde culturel haïtien


samedi 2 janvier 2016

P-au-P, 02 janvier. 2016 [AlterPresse] --- L’art, la musique, la littérature et le théâtre ont fait promouvoir la culture d’Haïti au cours de l’année 2015.

Plusieurs personnalités haïtiennes ont remporté des prix prestigieux, qui ont contribué à calmer les frustrations et tristesses apportées par la mort de plusieurs icônes de la culture haïtienne, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Essor de la culture haïtienne d’ici et d’ailleurs

Le 30 décembre 2015, l’écrivain québécois d’origine haïtienne, Dany Laferrière, membre de l’Académie française depuis le 27 mai 2015, a été nommé officier de l’Ordre du Canada, par le gouverneur général du Canada David Johnston.

Né Windsor Klébert Laferrière à Port-au-Prince, le 13 avril 1953, Dany Laferrière a été reçu, comme le 726e académicien, le 12 décembre 2013. Il a grandi à Petit-Goâve, à 68 km au sud de la capitale.

Le 21 novembre 2015, a été décerné le prix Ivoire, de la littérature africaine d’expression française, à la romancière haïtienne, Kettly Mars, pour son roman « Je suis vivant », paru en avril 2015 aux éditions Mercure de France.

Le lundi 9 novembre 2015, Rodney Saint-Éloi a été accueilli, comme nouveau membre à l’Académie des lettres du Québec.

Poète, écrivain, essayiste et éditeur, né à Cavaillon, en Haïti, en 1963, Rodney Saint-Éloi est auteur d’une œuvre remarquable, traduite en anglais, en espagnol et en japonais, pour laquelle il a mérité de nombreux prix et distinctions.
Saint-Eloi est aussi profondément engagé dans la diffusion de la littérature comme traducteur et anthologiste.

Le dimanche 4 octobre 2015, au « Bailey Hall of Broward College Campus Central » à Davie, (Floride), les groupes Compas haïtien « Klass » et « Nu Look » ont, respectivement, remporté les prix de « Best Haitian Entertainer of the Year » et « Florida Haitian Entertainer of the Year », décernés aux 34e éditions des International Reggae & World Music Awards (Irawma).

Le vendredi 11 septembre 2015, l’historienne haïtienne, Suzy Castor, a reçu le « Prix Othli » à l’ambassade du Mexique en Haïti, pour ses 40 ans de travail de rapprochement entre les deux pays.

Le 8 juin 2015, Jean-Gardy Ady, historien et journaliste de carrière, a reçu le Prix international d’Histoire, de l’Association Culturelle Internationale « Arts et Lettres de France » (Alf), pour son ouvrage inédit « Histoires des Indiens Arawaks d’Haïti ».
Ady a également été nommé, durant la cérémonie, délégué général en Haïti de l’Alf, en vue de faire connaître les œuvres primées et faciliter la participation des écrivains haïtiens aux prochains concours internationaux.

Au 31e Festival international de cinéma « Vues d’Afrique 2015 », déroulé, à Montréal, du mercredi 29 avril au dimanche 3 mai 2015, le réalisateur haïtien Mario Delatour, dans son film documentaire « Victorieux ou morts, mais jamais prisonniers » et le natif d’Haïti Frantz Voltaire, pour le documentaire « Histoire de la banque en Haïti », ont, respectivement, reçu le prix du meilleur long-métrage et le prix pour la meilleure production indépendante.

Le lundi 23 mars 2015, Gérald Bloncourt a reçu le prix de la légion d’honneur. Né le 4 novembre 1926 à Bainet (département du Sud-Est d’Haïti), Bloncourt, artiste-peintre, poète, photographe et écrivain, vit en France depuis les années 1940.

Un secteur culturel, également marqué par le deuil en 2015

Le 12 septembre 2015, est décédé à Port-au-Prince, à l’âge de 79 ans, Max Gesner Beauvoir l’Ati nasyonal, chef suprême du vodou haïtien.

Le monument « irremplaçable », un "Haïtien fondamental", naquit à Port-au-Prince, Haïti, le 25 août 1936. Max Beauvoir fut élevé au rang « d’Ati nasyonal (chef suprême du vodou haïtien), le vendredi 7 mars 2008, par la konfederasyon nasyonal vodou ayisyen (Knva).

Le mercredi 30 décembre 2015, est décédé, à 65 ans, Zamor Alcénat, le remplaçant de Max Beauvoir - qui devait être intronisé comme Ati nasyonal, le 7 mars 2016, aux Gonaïves (département de l’Artibonite) - des suites d’un accident de circulation, survenu le 21 décembre 2015 à Pierre Payen, sur la route nationale No. 1.

Né le 12 juin 1950 à Gros Morne (Artibonite), Zamor Alcénat fut membre influent de l’association du vodou dénommée Zantray et membre des anciennes Forces armées d’Haïti (Fadh).

Le lundi 23 novembre 2015, est décédé, à l’âge de 86 ans (il naquit le 20 mars 1929), le disquaire Raoul Denis, propriétaire du magasin « la Boîte à musique », époux de la pianiste haïtienne Micheline Laudun Denis, père de 4 enfants, dont le plasticien Maksaens Denis et le musicien Raoul Denis Junior.

Le vendredi 13 novembre 2015, est décédé, à l’âge de 39 ans , le rappeur haïtien Jamesy Alex Pierre, (né le 16 octobre 1976), de son nom d’artiste « Black Alex »,.
Le 29 octobre 2015, est passé de vie au trépas, à l’âge de 93 ans, le musicien haïtien Joseph François André, dit « Joe Trouillot ».

Chanteur célèbre de l’orchestre haïtien « Issa El Saieh », « Joe Trouillot » fut une figure emblématique de la musique haïtienne.

Dans la matinée du mardi 6 octobre 2015, a succombé, à Port-au-Prince, à 56 ans, à un arrêt cardiaque, le grand violoniste et professeur haïtien de musique (directeur exécutif de New Victorian School), Romel Joseph (né le 19 mai 1959 à Gros Morne / Artibonite), qui a marqué son passage dans la musique classique en Haïti.

Dans l’après-midi du vendredi 28 août 2015, a rendu l’âme, à Boston aux États-Unis d’Amérique, Hérold Christophe, une icône de la chanson des années 1980, chanteur populaire à succès.

Le lundi 29 juin 2015, le chanteur de l’Orchestre Septentrional du Cap-Haïtien, Michel Tassy (il naquit le 30 septembre 1944), est mort, à 70 ans, des suites d’une infection broncho-pulmonaire.

Le samedi 13 juin 2015, le jeune chanteur et danseur Rivelson Saint-Georges (né le 5 juillet 1987) est tué par balle, à l’âge de 27 ans, sur une plage à Léogane, à une trentaine de km au sud de la capitale.

Dans la soirée du mardi 26 mai 2015, le chanteur Jean Gesner Henry Junior, dit Coupé Cloué Jr, a été tué de 7 balles, par des bandits armés, dans la zone de Delmas 7, à l’âge de 44 ans.

Le vendredi 22 mai 2015, le musicien et compositeur Almando Keslin est décédé des suites d’une longue maladie.

Le Musée du panthéon national haïtien (Mupanah) a pleuré le départ, pour l’au-delà, du maître fondeur, sculpteur et peintre, Ludovic Booz (né le 16 juin 1940 à Aquin dans le département du Sud), survenu, dans la nuit du 2 février 2015, à Miami.

Né à Port-au-Prince le 21 janvier 1927, le sculpteur et architecte Gérard Fombrun est décédé, à 88 ans, le 1er février 2015. Parmi ses réalisations, laissées à la postérité, figure le Musée Ogier-Fombrun, établi sur le site de son complexe hôtelier Moulin-sur-mer (sur la côte des Arcadins, au nord de la capitale).

Le monde des médias a également souffert de la disparition de plusieurs journalistes, formateurs et animateurs, durant l’année 2015.

Le 21 décembre 2015, est décédé, à 69 ans, des suites d’un cancer, le journaliste et cinéaste hollando-américain Ton Vriens. Né à Amsterdam (Pays-Bas), le 18 décembre 1946, Ton Vriens était l’un des fondateurs de « Haïti Reporters », une école de cinéma pour les jeunes journalistes à Port-au-Prince (Haïti). Ses funérailles ont été chantées, le 30 décembre 2015 en Californie, aux Etats Unis d’Amérique.

Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 décembre 2015, est décédé, à 44 ans, des suites d’une insuffisance rénale, dans un hôpital aux États-Unis d’Amérique, le journaliste Pharès Duverné. Ses funérailles ont été chantées, le dimanche 27 décembre 2015, à l’Église Adventiste Northside, à Miami (Etats-Unis d’Amérique).

Dans l’après-midi du lundi 07 décembre 2015, l’ancien animateur de compas, Césaire Chéristin Ferdinand, connu sous le sobriquet de « Mass Design », a été froidement assassiné, par des individus armés circulant à bord de motocyclette.

Le lundi 30 novembre 2015, a rendu l’âme, à l’hôpital, à Port-au-Prince, le journaliste Montigène Sincère, 63 ans, des suites d’un accident de circulation, survenu sur la nationale No. 2 quelques jours auparavant. Originaire de Petit-Goâve, Montigène Sincère travaillait pour la Voix de l’Amérique et Radio Vision 2000.

Le samedi 14 novembre 2015, est décédé, des suites d’une crise cardiaque, le journaliste Jean-Max Blanc, 58 ans, qui a collaboré avec Radio Pacific Fm, l’agence Haiti Press Network (Hpn) et Radio Métropole.

Le dimanche 30 août 2015, ont trouvé la mort les journalistes Jefferson Michel Casséus (Télévision Nationale d’Haïti /Tnh) et Johnson Baptiste (Le Nouvelliste), dans un accident de la circulation, sur la route nationale No. 2, dans la zone de Merger, à Gressier (au sud de la capitale).

Le lundi 25 mai 2015, le journaliste-photographe Eddy Alcindor, éditeur de la revue « Ecclesia », publiée par la cathédrale épiscopale catholique anglicane Sainte Trinité, a été assassiné par balle, à l’âge de 58 ans, à Lilavois (au nord de la capitale).

Le lundi 9 mars 2015, est décédé, suite à une crise, dans un hôpital de la capitale, à l’âge de 48 ans, le journaliste Léontès Dorzilmé de la radio Minustah FM. 

Le dimanche 8 mars 2015, est décédé, d’un cancer du foie, à l’âge de 72 ans, dans un hôpital de Miami (Etats-Unis d’Amérique), le producteur, réalisateur et journaliste Bob Lemoine. Bob Lemoine est mort le jour même du 45e anniversaire de la création de Radio Métropole, qu’il a contribué à mettre sur pied, en 1970, de concert avec l’homme de radio Herby Widmaier et l’ingénieur Roland Dupoux.

Dans la nuit du dimanche 1er au lundi 2 mars 2015, est décédé subitement, en sa résidence à Delmas (périphérie nord-est de la capitale), le journaliste, linguiste et communicateur social haïtien Sony Estéus (novembre 1964 – mars 2015), directeur général de la Société d’animation en communication sociale (Saks). [sj emb rc apr 02/01/2016 1:45]