HaitiWebdo

Haitiwebdo du lundi 28 septembre au mardi 6 octobre

Haïti-Elections : Les inquiétudes ne sont pas dissipées


jeudi 8 octobre 2015

P-au-P, 07 octobre 2015 [AlterPresse] ---- La démission du conseiller électoral, Néhémie Joseph, fait surgir de nouvelles inquiétudes autour du processus électoral, dans un contexte ponctué de vives contradictions, observe AlterPresse.

Diverses organisations politiques dont l’espace de résistance patriotique ont applaudi le départ du conseiller électoral Néhémie Joseph et invité les autres membres du Cep à emboîter le pas.

L’espace de résistance patriotique, mis sur pied le mercredi 30 septembre 2015, entend lutter contre le « coup d’Etat électoral » en vue d’une alternative à la « crise post-électorale ».

Entre temps, cette structure politique travaille, à présent, sur « l’agenda, la mission et la durée du gouvernement de transition en vue de doter le pays d’une structure non-partisane, crédible et inspirant confiance aux différentes forces vives.

Après la publication des résultats définitifs des législatives controversées du 9 août, on assiste depuis quelques temps à une mobilisation grandissante en faveur de la liquidation de l’institution électorale, de l’annulation des élections législatives controversées 9 août et de la mise en place d’un gouvernement de transition.

Des organisations de défense des droits humains, des partis politiques et divers autres secteurs de la vie nationale ont dénoncé ces élections législatives, émaillée, selon eux, de diverses fraudes, d’irrégularités et de violences.

La démission du conseiller Néhémie Joseph est venue amplifier les soupçons de fraudes de plusieurs partis politiques, très hostiles à la poursuite du processus électoral.

Quelques jours après la démission du conseiller, le trésorier de l’institution électorale, Ricardo Augustin affirme que ce retrait qui arrive à un mauvais moment n’affectera pas le travail du Cep.

Après l’intervention du Cep pour rassurer les acteurs concernés, c’est le tour du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, de réaffirmer le soutien des États-Unis à la tenue des élections du 25 octobre, malgré les controverses.

Entre ingérence et amitié

Lors d’une visite effectuée à Port-au-Prince, le mardi 6 octobre, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, appelle les Haïtiens à la poursuite du processus afin de parvenir à un gouvernement démocratique à travers les prochaines élections dans le pays.

Haïti a besoin d’institutions légitimes et représentatives, issues d’élections libres, honnêtes, sans violence et sans intimidation, affirme Kerry, lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef de l’État, Joseph Michel Martelly.

L’avenir d’Haïti dépend de l’unité de son peuple et de sa capacité à développer des institutions démocratiques fortes, ajoute-t-il.

Le premier tour des élections présidentielles, le 2e tour des législatives et la reprise des élections perturbées dans plusieurs endroits auront lieu le 25 octobre, indique le Cep, lors d’une conférence de presse le lundi 28 septembre 2015.

Avec la réalisation des élections du 9 août dernier, une étape importante a été franchie dans la consolidation de la démocratie en Haïti, souligne le chef de l’Etat haïtien, qui intervenait à la 70e assemblée générale de l’Organisations des Nations unies (Onu), le jeudi 1er octobre.

Lors d’une rencontre avec le secrétaire général de l’Organisation des nations-unies (Onu) Ban Ki-Moon, Martelly a mis en relief les efforts considérables qu’il a consentis et les larges concessions politiques qu’il a faites afin de créer un climat propice à l’organisation des élections en cours dans le pays.

Accord de coopération entre Haïti et la Russie

En marge de l’Assemblée générale des Nations unies, déroulée à New-York du 15 septembre au 5 octobre 2015, le Ministre haïtien des affaires étrangères Lener Renauld et son homologue russe Sergueï Lavrov se sont entretenus le mercredi 29 septembre 2015.

Un accord de coopération sur les fondements des relations entre la république d’Haïti et la fédération de Russie a été signé entre les chanceliers.

Des perspectives de développement des relations bilatérales russo-haïtiennes et la coopération entre les deux pays à l’Onu ont été évoquées.

« L’Onu a 70 ans, un nouvel engagement pour l’action » : tel est le thème retenu pour la 70e Assemblée générale des Nations unies.

Louis Fritz Dorminvil installé comme directeur départemental d’éducation de l’Ouest

Louis Fritz Dorminvil a été installé comme directeur départemental d’éducation de l’Ouest par le ministre de l’éducation Nesmy Manigat, le lundi 28 septembre 2015.
Louis Fritz Dorminvil a assuré l’intérim pendant plusieurs mois.

Accompagné de son chef de cabinet, Charles Joseph Levelt, du professeur Délima Chéry, le titulaire du Menfp espère une bonne gestion de Louis Fritz Dorminvil à cette direction.

Louis Fritz Dorminvil remplace à ce poste le directeur départemental Ivalan Espérance en voyage d’études à l’étranger.

Un nouvel ambassadeur des Etats-Unis accrédité en Haïti

Le chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly a reçu, le mardi 6 octobre 2015, au palais national, les lettres de créance du nouvel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Haïti, Peter Mulrean.

Le diplomate américain a renouvelé l’engagement de son pays à accompagner le gouvernement haïtien dans ses efforts visant, dit-il, à améliorer les conditions de vie de la population haïtienne.

Martelly a manifesté sa volonté de travailler en vue de renforcer les liens d’amitié et de coopération entre Haïti et les Etats-Unis d’Amérique. [emb gp apr 07/10/2015 15 : 10]