HaitiWebdo

HaitiWebdo- Semaine du lundi 20 au mardi 28 juillet 2015

Haïti-Elections : Violences en campagne électorale sur fond de polémique


mercredi 29 juillet 2015

P-au-P, 29 juillet 2015 [AlterPresse] --- En dépit des dispositions de sécurité annoncées par la Police nationale d’Haïti (Pnh), les violences en campagne électorale sur fond de polémique continuent de faire des vagues au cours de la semaine écoulée, observe AlterPresse.

Un des partisans de Nadine Anilus, une candidate à la députation du parti Fusion des sociaux-démocrates haïtiens pour la circonscription de Carrefour (municipalité au sud de la capitale), a eu une oreille coupée à l’arme blanche dans la localité de Rivière Froide, la semaine dernière.

Le lundi 27 juillet 2015, la candidate, qui a dénoncé ces agressions et actes d’intimidation, promet de porter plainte contre l’agresseur.

Depuis l’ouverture de la campagne électorale, toute une série d’actes de violences visant des candidats ont été enregistrées dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, malgré les dispositions annoncées par la Pnh.

Dans la soirée du mercredi 22 juillet 2015, Schiller Anthony, Jackson Pierre et Roudy Jacques, trois membres de la Plateforme Vérité, ont été tués par balles par des individus circulant à bord de motocyclettes, au moment où ils étaient en train d’apposer des affiches et pancartes électorales pour le candidat à la députation Jacques Beauvil.

Le porte-parole du Conseil électoral provisoire (Cep), Frantz Bernardin, affirme n’être pas encore en mesure de savoir si les cas d’assassinats, enregistrés la semaine dernière, étaient en relation avec le processus électoral, à moins qu’une enquête arrive à le déterminer.

Entre-temps, une manifestation est prévue ce mercredi 29 juillet à Delmas pour dénoncer ces actes de violence et forcer le Cep à réintégrer, dans la course, le candidat de la plateforme Vérité à la présidence, Jacky Lumarque, écarté pour faute de décharge.

9 mille policiers mobilisés

9 mille policières et policiers de la Pnh devraient être mobilisés pour assurer la sécurité durant la période électorale, notamment lors des élections législatives, fixées au dimanche 9 août 2015, indique l’inspecteur général de l’institution policière, Jean Saint-Fleur, le jeudi 23 juillet 2015.

Une force de réserve, composée d’unités spécialisées - dont le Swat team, le Corps d’intervention et de maintien de l’ordre (Cimo) et la Brigade de recherche et d’intervention (Bri) -, sera disponible pour intervenir par hélicoptère.

Saisie de 50 paquets de stupéfiants

50 paquets de stupéfiants, dans un véhicule qui revenait d’Haïti, ont été saisis, le jeudi 22 juillet 2015, au point frontalier de Jimani par la Direction nationale de contrôle des drogues (Dncd) en République Dominicaine.

11,315.00 dollars américains, 6,605.00 gourdes et 7 téléphones portables ont été confisqués, alors que deux trafiquants de drogue présumés, d’origine ,ont été arrêtés.

Suspension des demandes d’autorisation pour le fonctionnement des institutions d’enseignement supérieur

Suite à une nouvelle mesure du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), adoptée par circulaire ministérielle en date du 21 juillet 2015, la Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Desrs) ne reçoit plus, jusqu’à nouvel ordre, de nouvelles demandes d’autorisation de fonctionnement d’Institutions d’enseignement supérieur (Ies).

Rendue publique le jeudi 23 juillet 2015, cette nouvelle disposition met en veilleuse le processus actuel d’octroi d’autorisation de fonctionnement et/ou d’accréditation aux centres d’enseignement supérieur (privés), dans la perspective de poursuivre des efforts en cours pour une reprise en main du système éducatif haïtien, dans sa totalité.

Lancement d’un projet de renforcement de la production agricole

En partenariat avec le Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr), l’agence américaine pour le développement international (Usaid) a procédé, le vendredi 24 juillet 2015, au lancement d’un projet visant le renforcement de la production agricole.

Initié dans les centres ruraux de développement durable (Crdd), respectivement à Kenscoff (à l’est de la capitale) et à Duvivier (au nord), ce projet dénommé « Feed the future Haïti » (changer la vie des planteurs) vise aussi à contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques des agriculteurs.

Un projet en faveur d’une politique nationale de décentralisation

Le Groupe d’appui à la décentralisation en Haïti (Gade-Haïti), le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict) et la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) ont officiellement entamé, le mercredi 22 juillet 2015, un projet de mobilisation citoyenne et de plaidoyer en faveur d’une politique nationale de décentralisation.

Financé à hauteur de 50 mille dollars américains (US $ 1.00 = 58.00 gourdes ; 1 euro = 65.00 gourdes aujourd’hui) par la Minustah, ce projet - qui entend également dynamiser les collectivités territoriales - sera implémenté à travers sept des dix départements du pays, notamment le Nord, le Nord-Est, l’Artibonite, le Plateau central, le Sud, le Sud-Est et la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest).

100 ans après le premier débarquement des soldats américains

Un pèlerinage de la Société haïtienne d’histoire, de géographie et de géologie (Shhgg) , dans plusieurs espaces historiques et une marche dans les rues de l’aire métropolitaine de la capitale Port-au-Prince, à l’initiative du Mouvement patriotique démocratique et populaire (Mpdp), ont été au menu des activités de remémoration du centenaire de l’occupation américaine, le mardi 28 juillet 2015.

Des gerbes de fleurs ont été déposées dans plusieurs lieux historiques, en mémoire des victimes de l’occupation américaine qui avait pris fin le 21 août 1934. [emb kft rc apr 29/07/2015 12:30]