HaitiWebdo

HaitiWebdo-Semaine du lundi 6 au lundi 13 juillet 2015

Haïti-Elections : Quand fair-play et violences donnent le ton


jeudi 16 juillet 2015

P-au-P, 15 juil. 2015 [AlterPresse] --- L’appel au fair-play, le lancement de la campagne électorale et les violences, à l’approche des scrutins, ont été au menu de l’actualité de la semaine écoulée, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Le président du Conseil électoral provisoire (Cep), Pierre-Louis Opont, a appelé les candidates et candidats à faire montre de fair-play durant la campagne électorale.

Que le fairplay règne et soit la boussole de tous les compétiteurs !, a souhaité Opont, lors du lancement officiel, le jeudi 9 juillet 2015, de la campagne électorale pour les législatives du 9 août.

Ce lancement a eu lieu à Pétionville (municipalité à l’est de la capitale), en présence, notamment, du Ministre délégué chargé des élections, Jean Fritz Jean-Louis, du ministre de la Communication, Rotchild François Junior, et du directeur général de la Police nationale d’Haïti (Pnh), Godson Orélus.

La Pnh est prête pour veiller au respect du décret électoral dans le cadre de la campagne électorale en cours, selon le directeur général de l’institution.

Une commission électorale, instituée au sein de la Pnh, parcourt le pays, dans le but de s’assurer de l’opérationnalisation de son plan, indique Orélus, rappelant combien des instructions claires ont été passées afin de permettre que l’institution policière soit neutre et impartiale durant les prochaines joutes.

Entre temps, des scènes de violences continuent de ponctuer le processus électoral dans certains départements du pays, en dépit de la garantie donnée par le Cep et l’institution policière.

Tension au Sud-Est

Loin du fair-play et de la sérénité, la tension monte dans le Sud-Est.

Une personne a été blessée par balle, dans la soirée du dimanche 5 au lundi 6 juillet 2015, suite à l’incursion d’individus non identifiés dans la résidence de Raymond Jean-François, candidat à la mairie dans la commune de Bainet, sous la bannière du parti Fusion des sociaux-démocrates.

Kensy Jean-François, un mineur de 16 ans, neveu du candidat, est atteint d’un projectile au thorax, suite à cette attaque armée, au cours de laquelle les bandits ont emporté des documents appartenant au candidat.

Le Cep apaise les esprits sur les centres de vote

Le pays dispose de 1,550 centres de vote pour un total de 13,746 bureaux, indique Mosler Georges, directeur exécutif du Conseil électoral provisoire (CEP), qui n’écarte pas la possibilité de délocalisation de certains centres de vote.

Le Cep appelle au financement des candidates et candidats, selon une formule qui faciliterait une bonne répartition des fonds.

Un milliard de gourdes, dont 500 millions (US $ 1.00 = 57.00 gourdes ; 1 euro = 62.00 gourdes aujourd’hui) pour le financement des partis politiques, devrait être décaissé, du trésor public, pour assurer l’organisation des élections au cours de l’année 2015.

L’organisation internationale Smartmatic propose des élections automatisées pour réduire les « fraudes électorales »

Le choix, par les autorités haïtiennes, d’élections automatisées, au lieu d’élections manuelles, permettrait de réduire considérablement les fraudes électorales.

Cela ne coûterait que quelques 30 millions de dollars américains à l’État haïtien, estime Lord Mark Malloch-Brown, président de Smartmatic, lors d’une visite d’évaluation en Haïti du 6 au 8 juillet 2015.

7 millions d’Haïtiens sont déjà enregistrés à l’Office national d’identification (Oni).

Cette opération d’enregistrement a été effectuée dans le cadre d’un partenariat, établi, depuis juin 2013, entre le gouvernement haïtien et la compagnie américaine Smartmatic, spécialisée dans la conception et le déploiement de solutions technologiques, pour assister l’Oni dans l’enregistrement des citoyennes et citoyens, et la livraison de documents d’identité.

Un présumé chef de gang, Zo bèf, arrêté par la Pnh

La Pnh a procédé à l’arrestation du présumé bandit "Zo bèf" ainsi connu, le jeudi 9 juillet 2015, dans le département de la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest), a confirmé le directeur départemental de la police, Charles Nazaire Jean-Noel.

Ce présumé chef de gang serait à l’origine de l’assassinat d’un soldat chilien de la Mission des Nations unies de stabilisation en Haïti (Minustah), Andres Sanhueza Soto, le lundi 13 avril 2015, à Ouanaminthe (Nord-Est d’Haïti).

Parallèlement, la police nationale et la Minustah ont conduit une opération à La Saline (quartier populaire à l’ouest dela capitale), interpellant 113 personnes. Neuf suspects ont été gardés en détention sous des accusations, notamment, de meurtre et braquages.

Un cameraman agressé par un agent de la Pnh

Sanis David François, un cameraman de Télé Signal, a été sévèrement agressé, le vendredi 10 juillet 2015, avec son propre trépied de travail, par un agent de la Pnh, au Carrefour Gérald Bataille, non loin de la municipalité de Tabarre (au nord-est de Port-au-Prince).

Cette agression a été enregistrée à la suite d’une collision d’un véhicule d’agents de la Pnh et d’une motocyclette, à bord de laquelle se trouvait le cameraman qui venait de couvrir une activité à Tabarre.

Blessé à la tête, la victime a été conduite d’urgence dans un hôpital de la capitale.

Les policiers, impliqués dans cette affaire, ont été entendus par un juge de paix au commissariat de police de Delmas 33.

La direction de Radio/Télé signal a protesté contre l’agression d’agents de la Pnh sur son cameraman et invité l’institution à punir de tels écarts de conduite.

Mission spéciale de l’Oea sur l’Ile

Une mission spéciale de l’Organisation des États américains (Oea) a été dépêchée sur l’Ile, du 10 au 14 juillet2015, en vue de recueillir des informations sur le processus de rapatriement massif d’Haïtiens et de déportation de Dominicains de la République Dominicaine.

Dirigée par le secrétaire aux affaires politiques de l’Oea, le Mexicain Francisco Javier Guerrero Aguirre, cette mission a entamé ses travaux, en république voisine, le vendredi 10 juillet 2015.

La mission aura à produire un rapport au secrétaire général de l’Oea, l’Uruguayen Luis Almagro.

Revirement de Jean-Jacques Pierre et Jeff Louis dans la sélection haïtienne senior de football

La semaine dernière, le capitaine de la sélection nationale senior de football, Jean-Jacques Pierre, a quitté la sélection haïtienne en pleine compétition pour se rendre dans son nouveau club, le FC Tours, à cause d’éventuels problèmes d’indiscipline qui y règneraient.

De son côté, Jeff Louis, évoluant au Standard de Liège/Belgique, n’a pas encore donné la vraie raison de son départ.

Engagés dans la 13e édition de la coupe d’or (gold cup) - qui se déroule du 7 au 26 juillet 2015 aux Etats-Unis d’Amérique et au Canada -, les joueurs haïtiens de football, surnommés « les Grenadiers », ont, tout de même, pu obtenir leur qualification pour les quarts de la finale de la compétition régionale.

C’est la troisième fois, après 2002 et 2009, que le onze d’Haïti accèder à ce niveau dans la coupe d’or.

Haïti termine deuxième avec 4 points sur 9, dans un groupe difficile, après avoir successivement fait match nul 1-1 avec le Panama (le mardi 7 juillet 2015), perdu 0-1 devant les Etats-Unis d’Amérique (le vendredi 10 juillet 2015) et gagné 1-0 face au Honduras le lundi 13 juillet 2015.

Les Grenadiers affronteront, en quarts de finale, le samedi 18 juillet 2015, les reggae-boys de la Jamaïque, qui ont engrangé 7 points sur 9 dans le groupe B, devant le Costa Rica 3 points sur 9, El Salvador 2 points sur 9 (1 but pour, 2 buts contre) et le Canada 2 points sur 9 (0 but pour, 1 but contre). [emb kft rc apr 15/07/2015 09:25]