HaitiWebdo

HaïtiWebdo-Semaine du lundi 25 mai au mardi 2 juin 2015

Haïti- Politique : Fièvre électorale et écoutes téléphoniques


mardi 2 juin 2015

P-au-P, 02 juin 2015 [AlterPresse] --- Écoutes téléphoniques, problèmes de décharge, l’ancien premier ministre Laurent Salvador Lamothe a incarné les rebondissements dans le cadre du processus electoral, qui se déroule déjà dans la fièvre.

Lamothe, espionné, reste optimiste

Publié sur les réseaux sociaux, le son d’une conversation entre l’ancien premier ministre Laurent Lamothe, et ses collaborateurs, sur les procédures de son inscription en ligne, par l’ancien ministre Ralph Théano de la Plateforme Peyizan, fait scandale dans la presse.

Au lendemain de la diffusion, Laurent Lamothe a mené toute une série de communications, auprès de quelques médias de la capitale, dans la perspective de susciter de l’intérêt autour de son cas.

Le Cep continue malgré tout

Le Conseil électoral provisoire (Cep), a évalué le budget total pour la réalisation des élections à plus de 66 millions de dollars américains (US $ 1.00 = 50.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui). Un montant complémentaire de 8,2 millions américains a été inclus pour la logistique et les infrastructures.

Un montant de 37,9 millions de dollars a déjà été confirmé pour les prochaines élections, soit : près de 13,8 millions de dollars américains financés par Haïti (36.4%), 6,8 millions de l’Union européenne, 6,5 millions des Etats-Unis d’Amérique, 5,3 millions du Canada, 4,5 millions du Japon et 1 million du Brésil.

Ona souffle ses 50 bougies

Dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire de l’Office national d’assurance vieillesse (Ona), un tout nouveau produit a été présenté, baptisé « crédit 50 : autONA ».

Ce crédit permettra à l’Ona de financer l’achat d’une voiture, sans aucun paiement initial pour un assuré, qui aura la possibilité de rembourser jusqu’à 50 mois, avec un taux d’intérêt de 0.50% par mois.

Vers un système éducatif de qualité pour l’horizon 2030

La déclaration D’Incheon, signée au terme des travaux du Forum mondial de l’éducation, tenu du mardi 19 au samedi 23 mai 2015 en Corée du Sud, a ouvert une autre page dans l’éducation en Haïti.

Cette Déclaration d’Incheon prône, entre autres, 12 années d’enseignement primaire et secondaire de qualité et équitables, financées sur fonds publics, dont au moins 9 années gratuites et obligatoires.

Prorogation des inscriptions pour les municipales et locales

Le Conseil électoral provisoire (Cep) a accordé une nouvelle prorogation des délais, impartis aux candidates et candidats aux élections municipales et locales, afin de finaliser leurs inscriptions en ligne et le dépôt de leurs pièces.

Le délai imparti, pour effectuer le pré-enregistrement en ligne pour les élections municipales et locales est une nouvelle fois, prorogé jusqu’au jeudi 4 juin 2015.

50 millions de dollars américains pour pallier la maladie du choléra

L’Association internationale de développement (Ida) a fait la donation d’un fonds d’un montant de 50 millions de dollars américains.

Ce financement a été approuvé par le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale, afin d’améliorer et de faciliter un meilleur accès à l’eau salubre et à l’assainissement, pour 300 mille Haïtiens qui sont exposés à la maladie du choléra.

Assassinat de Jean Gesner Henry Junior, dit Coupé Cloué junior

Jean Gesner Henry Junior, dit Coupé Cloué Junior, a été assassiné dans la soirée du mardi 26 mai 2015, à Delmas 7, en face de l’ancien local de la direction générale des douanes (en ruine depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010) par des individus armés circulant à motocyclette.

Le fils du célèbre musicien Coupé Cloué, alors âgé de 44 ans, aurait reçu 5 projectiles, dont 2 dans l’abdomen, 2 au bras et 1 au front. Il a rendu l’âme à l’hôpital public La Paix à Delmas 33.

Ordonnance pour arrêter deux anciens parlementaires de la 49e législature

La cour d’appel de Port-au-Prince a ordonné l’arrestation des anciens députés de la 49e législature, Rodriguez Séjour et Nzounaya Jean Baptiste Bellange, pour leur implication dans l’assassinat, le 17 avril 2012, du policier Walky Calixte.

Cette décision de justice renvoie les inculpés par-devant le tribunal criminel, pour être jugés sur les chefs d’accusation de « auteur intellectuel ou complicité d’assassinat » de Walky Calixte.

Le policier Walky Calixte avait été assassiné, suite à des menaces de mort proférées à son encontre par le député Rodriguez Séjour. [jep kft rc apr 02/06/2015 13:15]