Dépêches

Haïti – Élections : Le Club de Madrid confiant dans la tenue du premier tour de scrutin législatif le 9 août


mercredi 27 mai 2015

P-au-P, 27 mai 2015 [AlterPresse] --- Les membres d’une mission du Club de Madrid, qui a séjourné 72 heures dans le pays (du dimanche 24 au mardi 26 mai 2015), se disent confiants quant à l’organisation du premier tour des législatives, le dimanche 9 août 2015, après leur rencontre avec des dirigeants haïtiens, dont le président haïtien Joseph Michel Martelly.

« Je suis assuré que les élections auront vraiment lieu le 9 août (2015) », déclare Andrés Pastrana (ancien président de la Colombie, 1998 - 2002), membre de la délégation du Club de Madrid qui vient de séjourner en Haïti.

L’ancien dirigeant colombien affirme « retourner » en son pays, « avec des idées beaucoup plus positives de celles que j’avais avant ».

C’est aussi la position de Sebastian Piñera (ancien président du Chili, 2010 - 2014), autre membre de la délégation du Club de Madrid.

« Je suis optimiste. Je crois qu’il n’y a pas de raison pour ne pas avoir les élections au mois d’août (2015). Il reste beaucoup à faire. C’est un grand défi pour le peuple, pour le pays et pour les autorités », considèree Piñera.

Outre Michel Martelly, les membres de la délégation du Club de Madrid se sont entretenus avec les anciens présidents René Garcia Préval (1996 - 2001, 2006 - 2011) et Jean-Bertrand Aristide (1991 - 1996, 2001 - 2004).

Les membres du Conseil électoral provisoire (Cep) ainsi que des représentants du secteur privé ont aussi reçu la visite des délégués du Club de Madrid.

Des candidats, dont les noms n’ont pas été dévoilés, ont aussi été rencontrés par la délégation du Club de Madrid, durant son passage en Haïti.

« Tous les politiciens (rencontrés) nous ont dit que les élections se tiendront le 9 du mois d’août (2015) », dixit Sebastian Piñera, évoquant également les propos rassurants du Cep pour la tenue des prochains scrutins.

Les conseillers électoraux de leur côté ont indiqué « être préparés pour organiser et exécuter les élections, en accord avec le calendrier établi », rapporte Sebastian Piñera.

Mais, il appartient aux Haïtiennes et Haïtiens d’arrêter certaines décisions, notamment toute éventuelle modification du calendrier qui résulterait de probables difficultés financières.

C’est « aux Haïtiens d’organiser leurs élections » et non à la communauté internationale, insiste la délégation du Club de Madrid.

Suivant le calendrier électoral en cours, une première journée de vote devrait avoir lieu le dimanche 9 août 2015 pour élire 119 députés et 20 sénateurs.

Une deuxième journée est prévue pour le dimanche 25 octobre 2015, pour le second tour des législatives, un premier tour de la présidentielle ainsi qu’un scrutin pour 140 conseils municipaux et 570 Conseils d’administration de sections communales.

Une éventuelle troisième journée de vote est annoncée pour le dimanche 27 décembre 2015, en guise de deuxième tour de présidentielle.

La délégation du Club de Madrid, qui vient de séjourner en Haïti, se prononce pour le respect du calendrier établi par le Cep.

Le Club de Madrid est un regroupement d’une centaine d’anciens chefs d’État de divers pays du monde, qui entendent partager leurs expériences avec d’autres pays. [srh kft rc apr 27/05/2015 13:45]