Dépêches

Haïti-Justice : La marche vers une libération complète des prisonniers d’opinions


mardi 16 décembre 2014

P-au-P, 16 déc. 2014 [AlterPresse] --- Six prisonniers d’opinions se trouvent encore derrière les barreaux, suivant des informations communiquées ce 16 décembre à AlterPresse par le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh).

La responsable de programme du Rnddh, Marie Yolène Gilles, explique qu’ils sont au minimum 6 prisonniers d’opinions, pour l’instant, en attente de leur libération.

Les emprisonnés sont Jean Robert Vincent, Jeanco Honorat, Louima Louis-Juste et Jean Harry Delassaint.

On compte également parmi ces derniers les deux frères Josué et Énold Florestal qui sont appelés à comparaître par devant la cour d’appel au cours de la journée du mercredi 17 décembre 2014.

Un des avocats des frères Florestal, Newton Louis Saint-Juste, escompte leur libération.

« Nous allons plaider pour qu’ils soient libérés », a-t-il déclaré à AlterPresse au cours d’un court entretien téléphonique.

Biron Odigé et Rony Timothée arrêtés le 26 octobre 2014 dans la zone de Delmas (nord de la capitale) au cours d’une manifestation, sont déjà en liberté depuis le 11 décembre écoulé.

Evel Fanfan, l’un des avocats de 18 individus arrêtés le 17 octobre 2014 lors d’une manifestation de l’opposition, confirme pour sa part que 17 d’entre eux sont libérés.

Pour sa part, le militant Michel André, membre du mouvement patriotique de l’opposition démocratique (Mopod), reconnaît qu’une « vingtaine » de prisonniers sont déjà libérées. pour lui, une vingtaine d’autres seraient encore écroués.

La libération des prisonniers politiques, à travers tout le pays, fait partie des mesures d’apaisement préconisées dans le rapport de la commission consultative présidentielle, afin d’aplanir le terrain pour la recherche d’une solution à la crise politique qui secoue le pays. [srh kft gp apr 16/12/2014 14:35]