Dépêches

Haïti-Presse : L’Association des journalistes haïtiens porte plainte auprès de l’inspection générale de la police nationale

après l’agression de 2 policiers nationaux sur la journaliste Gerdy Jérémie
mercredi 26 novembre 2014

P-au-P, 26 nov. 2014 [AlterPresse] --- L’Association des journalistes haïtiens (Ajh) a porté plainte, le lundi 24 novembre 2014, auprès de l’inspection générale de la police nationale d’Haïti (Igpnh) contre les policiers Alex Céus et Jean Daniel Erickson, affectés à l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo) à Jacmel (Sud-Est) pour leur agression contre la journaliste Gerdy Jérémie, apprend AlterPresse.

Gerdy Jérémie a été agressée par ces policiers nationaux, le lundi 10 novembre 2014, alors qu’elle couvrait une manifestation de chauffeurs de taxi-motos à Jacmel. Elle a porté plainte le 12 novembre.

Ses agresseurs continuent d’exercer leur fonction de policiers nationaux, sans être inquiétés.

Le jeudi 27 novembre 2014, une première séance doit avoir lieu au tribunal correctionnel concernant la plainte déposée par la journaliste Gerdy Jérémie.

En attendant, l’Ajh a porté plainte auprès de l’inspection générale de la police.

L’agression des deux policiers nationaux sur la journaliste Gerdy Jérémie est en violation de plusieurs articles, notamment de la Constitution haïtienne, rappelle l’Ajh.

Les deux agresseurs ont également violé l’article 7 du code de déontologie de la Pnh, qui traite du respect absolu dû aux personnes par les policiers nationaux.

Adressant sa plainte à Ralph Stanley Brice, inspecteur général de la Pnh, l’Ajh dit espérer « que les suites nécessaires vont être faites ».

Rien qu’au cours du mois d’octobre 2014, l’Igpnh a ouvert 100 nouvelles enquêtes et reçu 48 plaintes, certaines pour agressions physiques.

Sur 32 policiers nationaux, à renvoyer de l’institution policière, suivant recommandation de l’Igpnh, le ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp) en a approuvé le renvoi de 26. [apr 26/11/2014 14:15]