Dépêches

Haïti-Corruption : Un peu plus de 5 millions de gourdes de dédommagement versées à des faux sinistrés à Jérémie


mercredi 24 septembre 2014

P-au-P, 24 sept. 2014 [AlterPresse] --- Un peu plus de 5 millions de gourdes ont été accordées à des personnes fictives dans le cadre du processus de dédommagement des victimes de l’incendie du 22 mars à Jérémie, indique un rapport d’audit de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca).

Le montant de « cinq millions cent soixante neuf mille cent cinquante gourdes (5, 169, 150 gdes) a été détourné avec la complicité des membres du comité de l’incendie », indique le rapport qui contient une liste de 39 victimes fictives.

5 935 231 gourdes ont été distribuées à 48 victimes réelles et une balance de 397 800 gourdes a été relevée dans le document auquel AlterPresse a eu accès.

L’incendie est celui qui a ravagé le centre historique de la commune de Jérémie détruisant 11 bâtiments le 22 mars dernier.

Le rapport d’audit réalisé au bureau départemental de la Cscca dans la Grand’Anse, en août dernier, met en doute le chiffre 87 avancé comme nombre de victimes de l’incendie. Les comptables qui l’ont préparé parlent de « détournement de fonds, corruption, complicité entre les membres du comité de l’incendie et des victimes fictives ».

Le rapport d’audit recommande la restitution, par le comité, de la somme détournée à l’Etat haïtien.

Le délégué départemental de la Grand’Anse, Norman Wiener, la directrice départementale du ministère du commerce et de l’industrie, Roselore Aubourg, le directeur départemental des affaires sociales, Jean Miranord Duvergé et le responsable de la protection civile Sylvéra Guillaume devront être cités devant le tribunal administratif de la Cscca, ajoute-t-on.

Des mesures conservatoires sont demandées au parquet du Tribunal de première instance de Jérémie à l’encontre de dix personnes qui « sont de connivence avec les membres du comité » de l’incendie du 22 mars 2014. [kft gp apr 24/09/2014 15 :25]