Dépêches

Haïti-Minustah : Une centaine de personnalités et organisations argentines pour le retrait des casques bleus


jeudi 11 septembre 2014

P-au-P, 11 sept. 2014 [AlterPresse] --- Environ une centaine de personnalités et d’organisations argentines ont transmis une lettre à leur parlement, pour demander le rapatriement des soldats argentins actifs dans la mission onusienne de maintien de la paix en Haïti et d’œuvrer pour le non renouvellement du mandat de celle-ci.

Ces signataires demandent d’abord le rejet du projet-loi, actuellement déposé devant le parlement, en quête d’autorisation de renouvellement du contingent argentin.

Ils insistent pour que le pouvoir législatif argentin contraigne l’exécutif « à voter contre le renouvellement du mandat de la Minustah » au conseil de sécurité des Nations Unies.

Dans cette lettre, datée du 8 septembre 2014, les signataires soulignent la nécessité d’un « retrait immédiat » des 566 soldats argentins de la Mission des nations unies pour la stabilisation d’Haïti (Minustah).

Ils appellent également leurs dirigeants à appuyer les revendications de justice et de dédommagement des victimes haïtiennes du choléra et d’autres cas d’abus sexuels.

Des études scientifiques ont permis de conclure que l’épidémie du choléra a été amenée, en octobre 2010, dans le pays, par des soldats népalais, membres de la mission.

D’autres soldats ont aussi violé des adolescentes et adolescents. Des filles sont tombées enceintes.

Des organisations haïtiennes de défense des droits humains n’ont pas cessé d’exiger le départ de la Minustah. [srh kft gp apr 11/09/2014 15:45]