Documents

NAPSA projette à Santo Domingo une nouvelle image culturelle d’Haïti


mardi 24 juin 2014

Compte-rendu d’activité culturelle

Soumis à AlterPresse par NAPSA le 24 juin 2014

L’organisation NAPSA a réalisé le samedi le 21 Juin au Cinéma Café à la Plaza de la Cultura à Santo-Domingo, une série d’événements artistiques en vue de célébrer la deuxième édition de la culture haïtienne en République dominicaine.

Avec la participation de danseuses professionnelles telles que Raphaëlle Olivier et Fabiola Pierre-Saint, des solistes tels que Vital Stéphanie, Gaejtchens Thélusma et Evens Odmon Sainvil, le groupe de compas haïtien Chillax, le groupe folklorique Zetwal Kilti, et les DJ Light, Andymix et Tatymix, NAPSA a donné aux plus de trois cents personnes présentes un exemple hors pair de la richesse culturelle haïtienne.

Dany Laferrière avait bien raison de dire que l’art est ce qui reste quand tout est fini. A travers cette activité, NAPSA a réellement projeté une autre image d’Haïti. Des Dominicains et des invités d’autres nationalités qui ont assisté à ce spectacle ont été surpris par la diversité culturelle haïtienne. Les étrangers ont pu copieusement apprécier ce melting-pot culturel haïtien ancré dans les anciennes traditions africaines, mais imprégné d’éléments européens, principalement français, et des coutumes des Indiens qui vivaient sur l’île.

Beaucoup de gens désireux de se débarrasser de certains mythes et stéréotypes sur Haïti et de comprendre un peu plus l’âme de ce peuple, capable de si belles et de si complexes expressions artistiques, ont voulu que la fête continue au-delà de deux heures ; mais l’activité a dû s’arrêter laissant un public encore assoiffé.

Néanmoins, tous les objectifs ont été atteints. Les jeunes Haïtiens vivant en République Dominicaine et présents au spectacle ont été sensibilisés sur leur rôle dans la construction d’une nouvelle Haïti en comptant sur les richesses de leur peuple. L’art étant un facteur d’intégration sociale et culturelle pouvant favoriser une harmonie entre les deux peuples, NAPSA aura également facilité, avec un tel événement, l’intégration des haïtiens en République dominicaine. Définitivement, l’art aide toujours à dépasser les préjugés et à éveiller les sentiments les plus nobles chez les personnes. Avec l’art, on saura briser toutes les frontières.

La deuxième édition de Kul’tura NAPSA a été réalisée sous la responsabilité de Raphaëlle Bertoni, responsable de la culture et de la socialisation à NAPSA Santo-Domingo, et le comité composé de Fritz-Gerald GUILLAUME, Lully CHARLES, Donald Joseph DEJOIE, Gaejtchens THELUSMA, Fadjah DURANDISSE, Fabiola PIERRE-SAINT, Anaise PIERRE, Anne-Marie SAINTILIEN, Faublin, Jodhenry SAINTILIEN, Davidson JOSEPH et le coordinateur NAPSA Santo-Domingo, Bertoni OLIVIER.

Wooldy Edson Louidor

Responsable de Communication, NAPSA