Français

Les Presses Nationales d’Haïti : De l’imprimerie à l’édition


lundi 30 août 2004

P-au-P., 30 août. 04 [AlterPresse] --- L’imprimerie de l’Etat « Les Presses Nationales d’Haïti » vient de lancer ses propres éditions sous le même label, selon ce qu’a fait savoir à AlterPresse la Direction de l’institution.

Lors d’une visite au Groupe Médialternatif ce 25 août, le Directeur Général des Presses Nationales d’Haïti, Willems Edouard a expliqué que cette institution qui était simplement « une imprimerie au service de l’Etat et de la société » a voulu se doter d’un « instrument éditorial ».

Cet outil permettra aux Presses Nationales de rééditer des livres de référence, publier des œuvres capitales, éditer des auteurs susceptibles de contribuer au renouvellement des lettres haïtiennes et démocratiser le prix du livre, a poursuivi Willems Edouard.

Les éditions des Presses Nationales rempliront « une fonction culturelle » et entreprendront une démarche de promotion, a précisé le Directeur Général. A présent, a-t-il ajouté, contrairement à la manière dont ça se passe dans le monde de l’édition en Haïti, « quelqu’un peut proposer son manuscrit, si on est d’accord, on publie ».

Le premier ouvrage paru aux éditions des Presses Nationales d’Haïti, intitulé « Réflexions sur la traite et l’esclavage des nègres », est un texte d’Ottobah Cugoano, un ancien esclave des colonies anglaises de la Caraïbe. Il a été publié pour la première fois à Londres en 1787.

Cette première édition haïtienne a été présentée au public le 23 août dernier, journée internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition. L’ouvrage parait dans la collection Mémoire Vivante.

Dans cette même collection, des ouvrages sont attendus sur les pères de la patrie, en cette année du bicentenaire de l’indépendance d’Haïti, afin de « combler le vide », a déclaré Willems Edouard en soulignant que Dessalines, Christophe et Pétion ont été « oubliés » au profit de Toussaint Louverture, adopté par l’ancien régime.

Les éditions des Presses Nationales d’Haïti prévoient de publier des livres dans 4 autres collections : Intemporel (classiques de la littérature haïtienne) Souffle Nouveau (auteurs contemporains), Pensée (essais, analyses), Méthode (ouvrages didactiques).

Le Directeur Général des Presses Nationales a annoncé pour bientôt la publication des œuvres complètes du grand écrivain haïtien, René Depestre. « Il a donné gracieusement l’autorisation, parce qu’il est d’accord avec l’initiative », a fait savoir Willems Edouard.

Interrogé sur le rôle qu’entendent jouer les Presses Nationales quant à la promotion du Créole, Willems Edouard a promis la publication pour octobre prochain (occasion journée internationale de la langue créole - 28 octobre) des œuvres de Maurice Sixto. « Il ne s’agit pas de publier en Créole par folklorisme » a-t-il souligné. Il faudra publier des « auteurs de qualité », a-t-il ajouté. [gp apr 30/08/2004 00:50]