Dépêches

Haïti-Cholera : 312 décès depuis janvier 2013 mais de moins en moins de structures de traitement


mercredi 11 septembre 2013

P-au-P, 11 sept. 2013 [AlterPresse] --- Alors que les capacités de réponse se réduisent de plus en plus, l’épidémie de cholera continue de faire des victimes, constate AlterPresse.

312 personnes sont décédées du cholera entre janvier et aout 2013 sur plus de 35 mille cas d’infections, selon le dernier bulletin du bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (Ocha) en Haïti.

« Le nombre d’établissements assurant la prise en charge du choléra a diminué de 16% entre 2012 et 2013 mais c’est surtout la capacité des centres toujours fonctionnels qui est indiscutablement fragilisée par la réduction des partenaires en appui (baisse de 30% entre 2012 et 2013) et par le manque de financements », précise le bulletin.

Une situation qui n’est pas sans lien avec l’augmentation du taux de létalité et des pics enregistrés en juin et août 2013 dans certaines zones, explique le bureau de coordination des affaires humanitaires.

Ocha s’attend à ce que les ressources disponibles pour contrer l’épidémie soit « insuffisantes » alors que la saison cyclonique doit durer encore trois mois.

En août, les faibles précipitations ont permis « une accalmie » dans l’Ouest, l’un des départements, à côté du Nord, de l’Artibonite et du Centre, connaissant le plus grand nombre de cas.

Une accalmie qui n’a pas suffi à renverser une tendance inquiétante, d’autant qu’ « une analyse globale de l’OPS/OMS permet de constater un enracinement durable de l’épidémie ». [kft gp apr 11/09/2013 10 :50]