Dépêches

Haïti : Lancement d’une recherche sur l’apport de la société civile à la résilience à Jacmel et Ouanaminthe


vendredi 9 août 2013

P-au-P, 09 août 2013[AlterPresse]--- L’organisation non gouvernementale Agro action allemande (Welthungerhilfe) et le Centre pour le développement rural (Sle en allemand ) entament une recherche universitaire sur la promotion de la société civile et sa contribution à la résilience à Jacmel (Sud-Est) et Ouanaminthe (Nord-Est).

Cette annonce est faite par les responsables de ces institutions, lors de la présentation, ce vendredi 9 août 2013, des grands paramètres de cette étude à Port-au-Prince, a laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

La Welthungerhilfe entend utiliser les résultats de cette étude pour renforcer ses actions d’intervention en Haïti, notamment dans le domaine de la promotion de la société civile, l’augmentation de sa capacité de résilience et la durabilité de ses programmes.

« La promotion de la société civile dans des conditions de fragilité étatique et sa contribution à l’augmentation de la résilience » : telle est la thématique de cette recherche.

Celle-ci permettra, entre autres, de générer des connaissances sur les concepts de société civile, d’États fragiles et de résilience.

Le choix de cette thématique, liée à la société civile, se justifie par le manque de recherche sur le terrain, de manière approfondie sur la question, explique le directeur régional de l’Agro action allemande, Dirk Guenther.

Cette étude est réalisée par des chercheuses/chercheurs et des étudiantes/étudiants de l’université de Sle ainsi que celles et ceux de l’Université d’État d’Haïti (Ueh).

Prévus pour le mois d’octobre 2013, les résultats de cette recherche seront intégrés aux travaux stratégiques et conceptuels de la Welthungerhilfe, dans la perspective d’améliorer sa planification et la mise en œuvre de ses activités, notamment dans le domaine de la société civile en Haïti.

Cette étude est à sa première phase, laquelle consiste à analyser les concepts et les stratégies pertinentes, et à accumuler les caractéristiques de de la société civile et de la résilience.

La deuxième phase fera les analyses du contexte et des actrices/acteurs, concernés par l’étude, ainsi qu’une identification des approches, afin de renforcer la résilience de la population. Cette activité sera entamée la semaine prochaine (mi-août 2013).

Présente en Haïti depuis 38 ans, Agro action allemande travaille dans les domaines agricoles, de sécurité alimentaire et d’appui à la société civile.

Le Sle est un centre allemand de formation et de recherche appliquée au développement rural.[emb rc apr 09/08/2013 14:40]