Dépêches

Haïti-Culture : “Vwalye”, un projet de renforcement de la production musicale nationale


jeudi 13 juin 2013

P-au-P, 13 juin 2013 [AlterPresse] --- En partenariat avec Caracoli, l’ association culturelle Tamise a dévoilé, le mercredi 12 juin 2013, le projet « Vwalye », dont l’objectif est de renforcer la production musicale haïtienne en associant différentes opératrices et différents opérateurs au service de 5 artistes émergents, dont Anie Alerte, Donaldzie Théodore et Rutshelle Guillaume.

Ce projet a commencé par un atelier de création de nouvelles compositions, durant les mois de mars et d’avril 2013, sous la supervision d e la chanteuse Emeline Michel et du chanteur James Germain, rappelle le coordonnateur du projet « Vwalye », Gary Lubin, lors d’une conférence de presse tenue à la Fondation Connaissance et Liberté (Fokal).

Les artistes sont ensuite entrés en studio pour enregistrer un Cd de compilation promotionnelle dans le cadre du projet, fait savoir Lubin.

Le Cd de dix (10) pistes sera distribué aux médias et au public, en vue de permettre aux promotrices et promoteurs culturels d’avoir un accès direct à cette production.

Une troisième phase consiste en une mise en place de toute une campagne de promotion et de diffusion du Cd, en partenariat avec les médias locaux.

Les opératrices et opérateurs du projet annoncent l’organisation d’une tournée qui se déroulera, en juillet 2013, avec des concerts prévus aux Cayes (Sud), Gonaïves (Artibonite / Nord), à Vallue (Petit-Goâve / Ouest) et Port-au-Prince (Ouest).

Cette tournée commencera à la Fokal, le 5 juillet 2013, précise la directrice de Caracoli, Pascale Jaunay.

L’idée du projet Vwalye est « de mettre des opératrices et opérateurs ensemble, en vue de créer des habitudes pour travailler » et de mettre à profit ce territoire, où « la circulation ne se fait pas encore de manière très fluide ».

Ce projet « Vwalye » est financé à un montant global de 6 millions 541 mille 683 gourdes (US $ 1.00 = 44.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui).

5 millions 233 mille 347 gourdes proviennent du 10e fonds européen de développement(Fed) de l’Union Européenne (Ue), à travers le programme d’appui au renforcement de la culture et de l’art pour le développement économique et social (Arcades).

Tamise doit assurer le reste du financement.

Fondée en mai 1998, Tamise est une association culturelle qui ambitionne de faire la promotion de la culture haïtienne et la stimulation des échanges culturels internationaux en Haïti.

Depuis sa création en 2007, Caracoli cherche à œuvrer à la promotion internationale et au développement local des musiques haïtiennes, à travers des actions de formation professionnelle des musiciennes et musiciens, de recherche et conservation du patrimoine sonore. [emb kft rc apr 13/06/2013 9:05]