Perspectives

Football sénior : Haïti s’incline 1-2 contre l’Espagne, championne du monde en titre

et double championne d’Europe 2008 et 2012
samedi 8 juin 2013

Par Ronald Colbert

P-au-P, 08 juin 2013 [AlterPresse] --- Les joueurs haïtiens de la sélection sénior de football ont perdu 1-2 (mi-temps 0-2), leur confrontation amicale, ce samedi 08 juin 2013 en Floride (États-Unis d’Amérique), contre leurs homologues espagnols, champions du monde 2010 et double champions d’Europe dans les deux dernières éditions (2008 et 2012) du championnat des nations sur le vieux continent.

L’équipe haïtienne a concédé le 1er but dès la 8e minute de jeu sur une action de Santi Cazorla (qui évolue à Arsenal, 1re division anglaise). A la 19e minute, Cesc Fabregas (joueur du Fc Barcelone, 1re division espagnole) porte l’addition à 0-2 en faveur des Espagnols.

Pendant toute la première mi-temps, les Espagnols ont fait tourner le ballon, comme à leur habitude. Mais, ils ne sont pas parvenus à aggraver le score.

De leur côté, les joueurs haïtiens manquaient une tête pensante au milieu de terrain pour poser et construire le jeu, afin de casser le verrou espagnol. On sentait trop de respect envers leurs adversaires.

Sur des coups francs obtenus, non loin de la surface de réparation adverse, les Haïtiens péchaient par un peu trop de précipitation.

En première mi-temps, 2 joueurs espagnols, Javi Martinez (Bayern Munic, 1re division en Allemagne) et Sergio Ramos, ont été sanctionnés de cartons jaunes pour des tacles trop appuyés. Les joueurs haïtiens, eux, n’ont reçu aucun avertissement.

En deuxième période, le sélectionneur espagnol Vicente del Bosque a apporté quelques changements, afin de peaufiner sa formation dans la perspective de la prochaine coupe des confédérations qui se tient au Brésil du 15 au 30 juin 2013 [1].

Aucun changement n’a été opéré, côté haïtien, au début de la deuxième mi-temps.

Cependant, les joueurs haïtiens paraissaient avoir beaucoup plus de fraîcheur . Apparemment, ils étaient revenus avec d’autres dispositions des vestiaires.

C’est ainsi que sur un coup franc, mal renvoyé par la défense espagnole, l’arrière gauche d’Haïti, Wild Donald Guerrier (joueur de l’América Football club des Cayes / Sud) a anticipé la réaction espagnole.

Il a pris le ballon, a pénétré le carré adverse, dribblé sur sa gauche le portier espagnol, Pepe Reyna (Liverpool / Angleterre) et logé le cuir, à la 75e minute de jeu, dans le coin opposé, dans un angle presque fermé (1-2).

Guerrier a failli profiter d’une autre occasion, dans presque les mêmes conditions. Mais son tir a été contré par un défenseur espagnol.

Pour leur part, les Espagnols, malgré la présence de Xavi Hernandez et d’Andres Iniesta (Fc Barcelone), rentrés en cours de jeu (deuxième mi-temps), n’ont pas pu concrétiser leurs actions. En deux fois, ils ont vu leurs tirs, dont un de Roberto Soldado, se heurter sur le montant droit du gardien haïtien Frandy Montrévil (Valencia de Léogane).

En dépit d’une erreur de placement, qui lui a valu d’encaisser le premier but, Montrévil s’est illustré par de belles parades et de bonnes sorties qui ont empêché les avants espagnols de marquer.

Le score ne changera pas : Haïti s’incline 1-2 devant l’Espagne, championne du monde en titre et double championne d’Europe.

Les joueurs haïtiens ont montré beaucoup de possibilités, surtout en seconde période. Ce qui laisse augurer de bonnes perspectives pour la prochaine coupe d’or (juillet 2013 aux États-Unis d’Amérique).

L’une des surprises, chez l’équipe d’Haïti, c’est le choix de l’entraîneur cubain Israel Blake Cantero, du onze d’Haïti, de faire jouer Monuma Constant (Racing club haïtien) en défense centrale, en compagnie de Judelin Avesca (Indepediente, Argentine).

Certes, les joueurs espagnols ne se sont pas défoncés, probablement pour prévenir d’éventuelles blessures qui pourraient les affecter dans la prochaine coupe des confédérations. Ils maîtrisaient techniquement mieux le ballon que les joueurs haïtiens.

Mais, par moments, les joueurs haïtiens, notamment en deuxième période de cette confrontation amicale, ont paru donner du fil à retordre à leurs adversaires qui ne sont pas parvenus à percer la défense nationale.

Au moins, du côté d’Haïti, des perspectives de percussion sont ressenties sur le flanc droit et sur le flanc gauche, respectivement avec l’arrière droit haïtien Jean Sony Alcéna (qui joue en Roumanie) et l’arrière gauche Wild Donald Guerrier sur le flanc gauche.

A suivre… pour Haïti, qui affrontera, en match amical, la sélection d’Italie le mardi 11 juin 2013 au Brésil.

L’Italie prépare sa participation à la coupe des confédérations 2013, où elle sera opposée au Brésil, au Mexique et au Japon dans l’un des deux groupes.

L’autre groupe, de la coupe des confédérations 2013 au Brésil, comprend l’Espagne, l’Uruguay, Tahiti et Nigéria. [rc apr 08/06/2013 18:30]

[1Composition des deux équipes :

Espagne : Iker Casillas (Pepe Reyna 45e) - Cesar Azpilicueta, Raul Albiol, Sergio Ramos (Gérard Piqué 45e), Nacho Monreal - Javi Martinez, Cesc Fabregas (Andres Iniesta 59e), Santi Cazorla, Juan Manuel Mata (Xavi 73e) - Fernando Torres (Roberto Soldado 59e), Jesus Navas (David Silva 45e).

Avertissements à Javi Martinez, Sergio Ramos et Raul Albiol.

Haïti : Frandy Montrévil - Jean Sony Alcénat, Judelin Avescat, Monuma Constant, Wild Donald Guerrier - Hérold Junior Charles (Kevin Lafrance 90e), Jeff Louis (Meshack Jérôme 70e), Jean-Marc Alexandre, Peterson Joseph (Jean Eudes Maurice 56e) - Kervens Belfort Fils (Leonel Saint-Preux 55e), Yves Desmaret (Peguero Jean Philippe 84 e).

Avertissement à Donald Guerrier pour un tacle trop appuyé