HaitiWebdo

HaitiWebdo - Semaine du dimanche 26 mai au samedi 1er juin 2013

Haïti-Conjoncture : Serait-ce le compte à rebours pour le départ de la Minustah ?


mardi 4 juin 2013

P-au-P, 4 juin 2013 [AlterPresse] --- Dorénavant le départ de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) fait l’objet d’une résolution adoptée par le Sénat haïtien en date du 28 mai 2013, selon laquelle cette mission a jusqu’au 28 mai 2014 pour déguerpir, comme le souhaitent également plusieurs organisations citoyennes.

Suivant les principaux points de cette résolution, l’État haïtien doit formuler formellement la demande de l’établissement d’un calendrier de retrait de la mission. Ce retrait devra s’inscrire dans un cadre juridico-légal en vue de permettre à la Police nationale d’Haïti de se charger de la sécurité nationale.

Il est également interdit à la Mission d’établir de nouvelles bases sur le territoire, toujours selon la résolution.

Les parlementaires préconisent toutefois un retrait organisé. Une position que partage le chef de la police Godson Orélus. Il estime que les opérations de retrait pourraient commencer au Sud-Est du pays. Il a avancé cette idée lors d’une conférence organisée à l’occasion de la journée mondiale des casques bleus le 29 mai.

Manifestation anti-Minustah

Ils étaient plusieurs centaines de citoyennes et de citoyens à manifester dans les rues de la capitale haïtienne le vendredi 31 mai 2013 pour réclamer le départ de la Mission onusienne qui a déjà 9 ans sur le territoire national.

Selon ces manifestants cette mission de stabilisation a apporté beaucoup plus de déstabilisation. A ce titre, ils soulignent l’introduction du choléra dans le pays par un contingent népalais en octobre 2010, selon plusieurs études.

Les protestataires demandent réparation et dédommagement pour les victimes. Une requête méprisée par cette institution, promotrice du respect des droits humains, qui ne veut pas reconnaître sa responsabilité dans la mort de plus de 8 mille personnes, critiquent les manifestants.

Ils rappellent également, divers cas de viols de mineurs haïtiens perpétrés par des casques bleus.

La Minustah change de patron

La trinidadienne Sandra Honoré remplace Mariano Fernandez en tant que cheffe civile de la Mission onusienne en Haïti. La passation officielle est prévue pour le 15 juillet prochain.

Mariano Fernandez avait commencé avec sa mission au mois de juin 2011.

Un dépôt incendié

Une personne est morte et 35 autres sont blessées suite à l’explosion d’un entrepôt qui a provoqué un incendie au marché du port le jeudi 30 mai 2013, selon des informations officielles.

Des produits chimiques caustiques seraient à la base de l’explosion de ce dépôt suivant les premières informations.

Environ une vingtaine de voitures et près d’une dizaine de motocyclettes carbonisées.

Le temps du livre

129 auteurs ont présenté leurs œuvres à l’occasion de la foire du livre, baptisée « livres en folie », organisée le jeudi 30 mai 2013.

Jeunes lecteurs et lectrices, personnalités politiques et professionnels ont répondu au rendez-vous.

En dehors des livres, c’est le manque d’espace pour recevoir les participants et pour garer les voitures qui a marqué cette 19ième édition de « livres en folie ».

Temps d’honneur et d’hommage

Au soir du mercredi 29 mai, la société haïtienne d’histoire et de géographie et l’Université d’État d’Haïti ont rendu hommage à Lesly François Manigat, intellectuel et ancien président de la République, au cours d’une cérémonie organisée à l’un des prestigieux hôtels à l’est de la capitale.

De son côté le président Michel Martelly a baptisé au nom de Rodrigue Milien, légende de la chanson haïtienne, un studio rénové de la Télévision nationale d’Haïti, le vendredi 31 mai dernier.

Au cours de la même journée il a également décoré d’autres artistes haïtiens. [srh kft gp apr 04/06/2013 09:05]