Dépêches

Haïti-Politique : Les partisans de Jean Bertrand Aristide projettent de descendre dans les rues le 8 mai


lundi 6 mai 2013

P-au-P 06 mai 2013 [AlterPresse] --- La coordination départementale de l’Ouest du parti Fanmi Lavalas, structure politique de l’ancien président Jean Bertrand Aristide, appelle les « lavalassiens » à descendre dans les rues le mercredi 8 mai 2013, pour accompagner leur leader (Aristide), qui doit répondre à une convocation en justice, assimilée à une persécution politique.

Le juge d’instruction Yvickel Dabrézil qui conduit l’enquête sur le dossier d’assassinat par balles du journaliste Jean Léopold Dominique et du gardien de la radio Haïti Inter, Jean Claude Louissaint, le 3 avril 2000, a invité Jean Bertrand Aristide à son cabinet ce mercredi 8 mai.

« Rappel : le rendez-vous est à 6 heures du matin devant la demeure du président (…) », lance Nadal Aristide, secrétaire général adjoint de la coordination de l’Ouest, à quelques dizaines de partisans présents lors d’une conférence tenue au centre de la capitale ce lundi 6 mai.

Le mot d’ordre veut s’adresser à tous les partisans d’Aristide et sonne comme un appel à remplir un devoir.

« Ils ont invité le dirigeant national du parti et nous autres en tant que membres du parti, nous devons l’accompagner », estime Lesly Gustave, coordonateur général du département de l’Ouest.

Echauffement ou simple avant-goût de ce à quoi ressemblera cet accompagnement, des « Lavalassiens » présents à cette conférence ont commencé à entonner des chants généralement utilisés lors des manifestations.

La coordination reste convaincue d’« une persécution politique ayant pour objectif de démobiliser le mouvement (Lavalas), une continuité de l’exclusion » du parti Fanmi Lavalas.

L’exclusion serait par rapport aux prochaines élections qui doivent avoir lieu avant la fin de 2013.

Lesly Gustave explique d’ailleurs que le parti se prépare à participer aux prochaines élections sénatoriales et locales, mais n’a pas encore de candidats officiels.

Dans un entretien au cours du week-end écoulé (3 au 5 mai) au journal canadien Le Devoir, le chanteur du groupe RAM, Richard Morse, cousin et ancien conseiller du président Michel Martelly, a expliqué qu’il a déjà eu plusieurs rencontres avec Aristide concernant les prochaines sénatoriales.

Sa femme Lunise Morse, chanteuse du groupe, serait une potentielle candidate au Sénat pour le parti Fanmi Lavalas. [srh kft gp apr 06/05/2013 15 :40]