Perspectives

Québec-Haïti : Les rencontres du froid et du chaud (Texte/Audio)


vendredi 3 mai 2013

Par Gotson Pierre

P-au-P., 3 mai 2013 [AlterPresse] --- Mémoire d’encrier, maison d’édition établie à Montréal depuis 10 ans, tente d’établir cette semaine une « passerelle » entre le Québec et Haïti à travers une manifestation culturelle intitulée « Rencontres québécoises », inaugurée le premier mai dernier à Port-au-Prince.

Ces rencontres se déroulent du 1 er au 8 mai 2013 et accueillent vingt-et-un auteurs(es) du Québec et des ouvrages de près d’une cinquantaine d’éditeurs du Québec et du Canada français.

Initiées à l’occasion du 10 ème anniversaire de la maison d’édition, Les Rencontres québécoises en Haïti ont pour objectif de rapprocher culturellement le Québec et Haïti, en mettant le livre québécois à la disposition des Haïtiens.

A l’inauguration de l’événement à la Fondation Connaissance et Liberté (Fokal) en présence d’un public nombreux et diversifié, Rodney Saint-Éloi, poète et fondateur de Mémoire d’encrier, avoue être dans la « confusion ». Se présentant comme un « être partagé », il souligne que « chez moi c’est ici, c’est là-bas ».

Il propose aux québécois un « rendez-vous avec le soleil » et leur « offre tout un héritage de soleil ».

(Interview)

Rencontres Quebecoises en Haiti Mai 2013 Rodney SaintEloi by Alterpresse on Mixcloud

L’ancienne première ministre Michèle Pierre-Louis, présidente du conseil d’administration de la Fokal, rend hommage à Saint-Éloi, qui « travaille sans relâche » en faveur de l’épanouissement de la littérature et qui « abat les frontières ».

Elle voit dans ces rencontres une « naissance nouvelle entre le grand nord et cette caraïbe proche ».

La cérémonie inaugurale, comme l’ensemble de ces « rencontres québécoises », est présidée par le célèbre écrivain haitien, québecois (et peut-être japonais !) Dany Laferrière.

Il s’agit d’un « moment historique », martèle-t-il, confiant que les écrivains québécois ayant fait le voyage « ont rêvé Haïti dans tous les sens ».

(Interview)

Rencontres Quebecoises en Haiti Mai 2013 Dany Laferriere by Alterpresse on Mixcloud

Parmi les écrivains du Québec qui se sont exprimés, figurent Pierre Nepveu, poète, essayiste, romancier et professeur émérite de l’Université de Montréal, et Louise Dupré, écrivaine et critique littéraire.

« Le pays existait fortement pour moi avant même d’y arriver », déclare Nepveu, qui a fait la connaissance de plusieurs écrivains haitiens et de la littérature d’Haiti depuis de nombreuses années.

« Les écrivains haïtiens ont été très importants dans la mutation de la littérature québécoise à partir des années 80 », ajoute-t-il.

(Interview)

Rencontres Quebecoise en Haiti Mai 2013 Pierre Nepveu by Alterpresse on Mixcloud

Louise Dupré est également reconnaissante envers les Haitiens, particulièrement les enseignants qui, dans les années 70, avaient fui le régime dictatorial de Duvalier.

Ils ont apporté au Québec leur « conscience politique » et ont « appris » aux Québécois « à prendre des positions politiques et à renforcer les positions politiques québécoises ».

Elle invite à « penser la rencontre dans l’échange pour faire quelque chose de nouveau ».

(Interview)

Rencontres Quebecoise en Haiti Mai 2013 Louise Dupré by Alterpresse on Mixcloud

[gp 03/05/2013 16:00]