Perspectives

Québec-Haïti : Pour un frottement équilibré de deux imaginaires


vendredi 26 avril 2013

P-au-P, 26 avril 2013 [AlterPresse] --- Les éditions ‘’Mémoire d’Encrier’’ convient des écrivains québécois à frotter leurs imaginaires à celui des jeunes haïtiens amants et amantes de la littérature ainsi que des écrivains haïtiens, dans le cadre d’une série de rencontres organisées à Port-au-Prince.

L’annonce a été faite le jeudi 25 avril 2013, au cours d’une conférence tenue au local de la Fondation connaissance et liberté (Fokal), en présence de plusieurs écrivains, dont Rodney Saint-Éloi, fondateur de Mémoire d’Encrier, FrankÉtienne, Gary Victor et Émmelie Prophète.

Ces rencontres, du 1er au 8 mai 2013, constituent « le rendez-vous du donner et du recevoir », le mélange entre le « chaud et le froid » soutient Rodney Saint-Éloi, qui a pris l’initiative de créer, en mars 2003 (il y a donc 10 ans), les éditions Mémoire d’Encrier.

Un partage des deux univers francophones, « nous voulons entremêler ces deux imaginaires », dit Dany Laferrière qui préside cette série de rencontres.

Deux modes de création littéraire, différents par la terre d’origine des auteurs, mais « propres et proches » dans la langue, d’après les propos de Dany Laferrière, qui s’exprimait dans un message audio-visuel.

Ces rencontres viendront « combler un vide (…) » et offrir « une possibilité d’échanges extraordinaires et complets », estime Gary Victor.

C’est, selon lui, inviter ces auteurs à découvrir le réel haïtien, eux qui ont toujours invité les écrivains haïtiens en terre québécoise, lors des grandes manifestations littéraires.

L’imaginaire !

Le lieu marquant le début « du chemin du développement du pays (Haïti) » et plus largement le « chemin de la vraie sortie pour cette crise mortifère, de cette humanité en panne (d’imaginaire) », croient respectivement Rodney Saint-Éloi et FrankÉtienne.

Toujours l’imaginaire marque le commencement de la vraie « croissance » de l’« être », un épanouissement mental, intellectuel, mais aussi spirituel.

Parmi les auteurs, qui devront être présents pour l’occasion, on retrouve Pierre Nepveu, Joséphine Bacon, Dany Laferrière, Marie Hélène Poitras, India Desjardins, Émile Martel, Paul Bélanger, Catherine Voyer-Léger, Yara El Ghadban et Frantz Benjamin.

Conférences-débats, soirées de récital de la poésie québécoise, visites de certaines villes du pays, dont Petit-Goâve (Ouest) et Verrettes (Nord), sans omettre des journées spéciales et des ateliers de réflexion, sont au nombre des activités qui devront rester en mémoire. [srh gp apr 26/04/2013 00:40]