<

Tourisme : Haïti destination sûre, assure Lamothe

P-au-P, 7 janv. 2013 [AlterPresse] --- La diaspora haïtienne, les touristes étrangers et les amants d’aventures touristiques, sont appelés par le premier ministre Laurent Lamothe à visiter en toute sécurité la République caribéenne d’Haïti, en dépit des mises en garde lancées à leurs ressortissants par les Etats-Unis et le Canada.

« Haïti est l’une des plus sûres destinations (touristiques). Les touristes et les investisseurs peuvent venir en toute tranquillité et sans risque », déclare le premier ministre, au cours d’une conférence qui s’est déroulée ce 7 janvier à la primature.

Lamothe appuie son affirmation sur un rapport de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), qui, dit-il, classe Haiti parmi les pays de la region où le taux de morts violentes est faible, soit 6,9 sur 100.000.

Le chef du gouvernement, accompagné de plusieurs ministres dont celle du tourisme, Stephanie Villedrouin, reconnaît « globalement » que certaines zones sont à éviter ; une réalité commune à toutes les grandes villes du monde, poursuit Lamothe.

Avec 9 cas de séquestration en 2012, le pays a eu le taux de kidnappings le plus bas durant les 3 dernières années, souligne Lamothe. « Nous avons fait des efforts surhumains », déclare-t-il, indiquant que plus de 5 réseaux de kidnappeurs ont été démantelés, 80 kidnappeurs arrêtés et 20 maisons servant de cachettes, confisquées.

A coté des mises en garde américaine et canadienne, un article paru sur Yahoo France à la fin de l’année 2012 a présenté Haïti comme l’une des douze pires destinations touristiques. Ce qu’a catégoriquement réfuté la ministre Villedrouin.

Le gouvernement voit dans les Haïtiens vivant à l’étranger, les premiers potentiels bénéficiaires des attraits touristiques du terroir haïtien.

« La diaspora (haïtienne) d’abord. Retournez chez vous, visitez votre pays », lance Lamothe.

Une unité de police touristique, destinée à assurer la sécurité des touristes, un nouvel aéroport à l’île-a-vache (Sud), la construction de nouvelles chambres d’Hôtel répondant aux normes internationales , sont parmi les actions mises en perspective par les autorités.

Elles mentionnent également la sécurisation des principales voies utilisées par les touristes et visiteurs en partant de l’Aéroport international Toussaint Louverture, en périphérie nord de Port-au-Prince.

Stéphanie Villedrouin, annonce la signature d’un accord avec la ligne aérienne canadienne Air Transat pour le début de ce mois. Elle laisse le pays vers le Canada, ce 7 janvier pour parapher cette entente.

Le 23 janvier un premier charter touristique de cette ligne canadienne devra arriver dans le pays.

Lors de la conférence de presse, le premier ministre et les membres du gouvernement ont plutôt évité les questions des journalistes.

Les facteurs sociopolitiques et économiques qui alimentent l’instabilité et qui tendent à influer sur le climat général n’ont pas été évoqués. [srh gp apr 7/1/2012 15:55]