<

Haïti – Médias : Sit-in pour la réouverture de Rvkm des Cayes

P-au-P, 28 nov. 2012 [AlterPresse] --- « De la pure dictature. Cela nous rappelle les pratiques de Jean-Claude Duvalier », déclarent des représentants d’environ 35 stations de radios communautaires, venus des 10 départements géographiques du pays, qui ont tenu, ce mercredi 28 novembre 2012, deux mouvements de protestation, respectivement devant les bureaux du conseil national des télécommunications (Conatel) et du ministère de la ommunication à Port-au-Prince.

« Baboukèt la tonbe, li tonbe (Le mors n’y est plus, et ce, pour toujours », ont entonné les protestataires qui ont également reçu le support d’organisations, comme le mouvement paysan de Papaye (Mpp) et Fòs refleksyon ak aksyon sou koze kay (Frakka).

La radio communautaire Vwa Klodi Mizo (Rvkm, aux Cayes, Sud) a été fermée le vendredi 9 novembre 2012 par le Conatel, ’institution publique chargée de gérer les fréquences radiophoniques et tout ce qui à trait aux télécommunications, paradoxalement au moment d’une tournée du président Joseph Michel Martelly aux Cayes.

Au cours des mouvements de sit-in de ce 28 novembre, la presse n’a pas pu avoir d’échanges avec les responsables du Conatel.

« Il y a de l’espoir pour Rvkm », confie, cependant, une source proche du Conatel

Des rencontres auraient déjà eu lieu pour normaliser le dossier du Rvkm. Une réunion médiatique devrait avoir lieu à la fin de cette semaine (du 25 novembre au 1er décembre 2012), explique la même source.

Des déclarations, que confirme la directrice exécutive de Rezo fanm radyo kominotè ayisyen (le réseau des femmes des radios communautaires haitiennes / Refraka), qui a été reçue, dans l’intervalle du sit-in, par le ministre de la communication, Ady Jean Gardy.

Le dossier est déjà pris en charge, aurait rassuré Jean Gardy.

Les manifestantes et manifestants promettent de rester mobilisés jusqu’à la réouverture de Rvkm, tout en demandant aux autorités de cesser ces pratiques de fermeture des stations de radios communautaires qui représentent les premiers outils des paysannes et des paysans pour faire valoir leurs revendications. [srh rc apr 28/11/2012 16:48]