Dépêches

Sécurité alimentaire (Haïti) : De l’arsenic inorganique, produit cancérigène, signalé dans le riz américain


lundi 1er octobre 2012

P-au-P, 01er oct. 2012 [AlterPresse] --- La Corée du Sud a décidé, fin septembre 2012, de suspendre, sur son territoire, toute importation et vente du riz produit aux États-Unis d’Amérique, après la découverte d’arsenic inorganique dans ce produit, apprend AlterPresse.

La présence de niveaux anormaux d’arsenic inorganique, dans des échantillons de ces céréales, justifierait la décision de la Corée du Sud, qui projetait d’importer pas loin de 100 mille tonnes de riz américain cette année.

L’arsenic inorganique, qui se retrouve notamment dans les pesticides, est cancérigène lorsqu’il est consommé à une certaine fréquence.

La Food and drug administration (Fda), chargée de l’administration des denrées alimentaires et des médicaments aux États-Unis d’Amérique, tente, jusqu’ici, de rassurer les consommatrices et consommateurs, en annonçant d’autres tests et arguant de premiers résultats non concluants.

Sur 200 échantillons de variétés de riz et produits à base de riz examinés, des quantités d’arsenic inorganique allant de 3.5 à 6.7 microgrammes, pour une seule portion de riz, ont été relevés.

L’organisme public américain prévoit de nouveaux tests sur 1,200 autres échantillons et des résultats fin 2012.

Entre-temps, la révélation de la découverte de milligrammes d’arsenic inorganique dans le riz américain, faite par des groupes de consommatrices et consommateurs, agite les États-Unis d’Amérique.

Dans la foulée, des législateurs américains ont indiqué leur intention d’introduire une loi régulatrice du taux d’arsenic dans les aliments.

Haïti est le troisième pays importateur du riz américain et le premier importateur par tête d’habitant.

Le cout de l’importation du riz en Haïti s’élève à plus de 200 millions de dollars américains (US$ 1.00 = 43.00 gourdes) par année.

L’importation est d’ailleurs un réflexe que l’administration (du président Joseph Michel) Martelly / (et du premier ministre Laurent Salvador) Lamothe a confirmé en décidant, comme « solution » à la hausse des prix des produits alimentaires, de faire entrer 300 mille sacs de riz sur le marché national haïtien. [kft rc apr 01/10/2012 10:00]