Documents

Haïti-Éducation : Les enseignants veulent forcer l’Etat haïtien à définir leurs statuts


dimanche 30 septembre 2012

Appel des syndicats d’enseignants

Document soumis à AlterPresse le 29 septembre 2012

Enseignantes / enseignants syndiqué/es membres des syndicats de la plateforme (UNNOEH, CNEH, CONEH, GIEL et FENATEC) ! Travailleurs/euses non-syndiqué/es, des écoles et universités publiques et privées d’Haïti !

Après plus d’une année de campagne de sensibilisation auprès de vous et des autorités politiques, la plateforme s’adresse encore à vous cette fois pour vous convier à faire un seul faisceau afin de prendre en main notre destin. Depuis la création de l’Etat d’Haïti, nous les enseignantes/enseignants, travaillons dans des conditions humiliantes et indignes. Malgré des combats difficiles menés par les syndicats dans le secteur pendant les 25 dernières années, nous sommes encore la catégorie de travailleurs/euses la plus maltraitée et la plus exploitée. Les politiciens de tous poils ne cessent d’exploiter la défaillance du système éducatif et l’ignorance planifiée des masses pour asseoir leur domination et continuer à consolider leur fortune par des moyens corrompus et au détriment de ces masses croupissant dans la misère la plus atroce.

En ce moment ou le Gouvernement fait battre la grosse caisse autour de la gratuité de l’éducation tout en nous témoignant son mépris abject en tant qu’enseignants/tes, il est temps de leur dire : « Halte là ! » Il est temps de crier plus fort pour qu’on cesse de nous exploiter ! Il est venu le moment de changer notre condition et de forger notre destin de professionnels/les dignes travaillant dans la décence. C’est pourquoi la plateforme saisit cette occasion symbolique marquée par la célébration de la journée mondiale des enseignants/tes pour lancer la grande mobilisation générale sur tout le territoire de la république d’Haïti à partir du 5 octobre 2012 afin de réclamer :

-  Le statut du personnel enseignant d’Haïti ;

-  La loi sur le statut des enseignants du secteur privé ;

-  Le classement des enseignants/tes du secteur public dans une grille salariale ;

-  Des avantages sociaux pour les enseignants/tes ;

-  De la formation initiale et continue des enseignants/tes de niveau universitaire ;

La plateforme invite tous/toutes enseignants/tes à manifester leur solidarité au lancement de la 2e phase de la mobilisation le 5 octobre 2012. Elle invite aussi chaque enseignants/te à consacrer au moins 15 minutes par classe à partir du 1e octobre 2012 pour sensibiliser les élèves sur la nécessité d’apporter leur soutient à la lutte.

Georges Wilbert FRANCK
Coordonateur Général de l’UNNOEH

Lourdes Edith Joseph DELOUIS
Secrétaire Générale de la CNEH

René Prévil JOSEPH
Président de la FENATEC

Léonel PIERRE
Coordonnateur Général du GIEL

Paul ST-PREUX,
Secrétaire Général du CONEH