A travers Haiti

Haïti-Éducation : 120 jeunes bouclent une formation dans le cadre de leur réinsertion aux Gonaïves


jeudi 31 mai 2012

Correspondance Mergenat Exalus

Gonaïves, 31 mai 2012 [AlterPresse] --- Cent-vingt (120) jeunes, dont 33 filles et 87 garçons venus des quartiers défavorisés des Gonaïves (Trou-sable, Descahos, K-soleil et Raboteau) ont reçu leur diplôme au terme d’une session de formation qui a duré 6 mois au complexe de la formation professionnelle de Poteau aux Gonaïves le vendredi 25 mai 2012, constate AlterPresse.

Ces jeunes ont été formés en électricité, maçonnerie, ébénisterie, mécanique automobile, plomberie et coupe/couture, dans le cadre d’un projet qui visait à réinsérer des jeunes aux Gonaïves par la formation professionnelle.

Financé par la section de la réduction de la violence communautaire (Rvc) de la mission des Nations Unies de stabilisation en Haiti (Minustah), ce projet a été exécuté par le Complexe de la formation professionnelle de Poteau (Cofoprop) et supporté par la mairie des Gonaïves.

A chaque gradué, ont été offerts comme cadeaux, dépendamment de leur discipline, des kits de maçonnerie, de plomberie, d’ébénisterie, d’électricité, et des machines à coudre.

Parmi les 33 filles, qui participaient à cette session, une a été formée en mécanique, 5 autres ont fait de la plomberie leur sujet d’étude, tandis que les autres ont opté pour la coupe/couture.

« Je sais qu’en Haïti, beaucoup de jeunes ont difficilement accès à la formation professionnelle à cause de leur mauvaise situation économique. Ils sont très intelligents et ont besoin d’aide pour avancer. Nous allons continuer à les supporter » a déclaré le chef de la Minustah, Mariano Fernandez, qui a adressé de vives félicitations à ces jeunes.

La réinsertion de ces jeunes, par la formation professionnelle, est un pas important pour le département de l’Artibonite et le pays en généra, estime, pour sa part, le directeur adjoint de la direction départementale du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) dans l’Artibonite, Daniel Cayard.

L’avenir est à celles et à ceux qui ont une formation professionnelle, a déclaré le professeur Cayard, qui encourage ces jeunes à prendre des initiatives personnelles en rapport avec leur métier.

En plus de félicitations aux diplômés, Cayard leur souhaite bonne chance dans leur parcours professionnel.

La cérémonie de remise des diplômes, le vendredi 25 mai 2012, s’est déroulée en présence deMariano Fernandez, du commissaire du gouvernement pres le tribunal civil des Gonaïves, Mesac Philogène, et du directeur départemental du Menfp dans l’Artibonite, Daniel Cayard. [me kft rc apr 31/05/2012 0:00]