Espace Femmes

Haïti : Quand Beethovas Obas célèbre la maternité


dimanche 27 mai 2012

P-au-P., 27 mai 2012 [AlterPresse] --- Les stations de radio ont abondamment programmé ce week-end de la fête des mères des chansons de circonstance, parmi lesquelles « Bravo Manman », du chanteur-guitariste compositeur Beethova Obas, observe AlterPresse.

Cette chanson, extraite de l’album intitulé « Futur », sorti il y a un an, est une des plus sensibles sur le sujet.

L’artiste rend hommage à la mère qui, avec le père, constitue le pilier de la famille. Elle qui se bat en faveur de l’éducation de ses progénitures, dans un pays ou l’instruction des enfants représente un des principaux fardeaux de la cellule familiale.

« Bravo manman, pour tout ce que tu as fait », chante Beethovas Obas, qui souligne aussi bien les bienfaits de la présence de cet être cher que le poids de son absence.

Avec cette chanson, il s’est fait doublement applaudir le 16 mai à la salle UNESCO de la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL). Car au refrain, les mains ont spontanément claqué comme pour répondre à l’invitation de l’artiste (applaudissez la mère), mais aussi pour dire comme le « Bravo manman » tombe juste.

Au delà de cet hommage appuyé, Beethovas Obas, notamment accompagné par Welmir Jean-Pierre au piano, a littéralement charmé son public de jeunes et moins jeunes.

Dans une ambiance intimiste, la centaine de personnes présentes a suivi sans broncher durant environ 2 heures l’itinéraire d’un tour de chants balloté entre les premiers succès du chanteur et des titres tirés de « Futur ».

Dans les chansons servies, tout y passe : coup de poing à résonnance socio-politique, célébration de la nature ou expression sentimentale.

Égal à lui-même, Beethovas s’est encore confirmé comme un des meilleurs chansonniers haïtiens. Le dialogue, la communion avec le public n’ont pas empêché la discipline et la rigueur qui font tout bon spectacle. [gp apr 27/05/2012 18 :00]