Dépêches

Haïti : Pour une meilleure gestion des excréta et des eaux usées


vendredi 25 mai 2012

P-au-P, 25 mai 2012 [AlterPresse] --- La présidence haïtienne a inauguré les 23 et 24 mai deux projets relatifs à l’assainissement et à l’agriculture, apprend l’agence d’information en ligne AlterPresse.

« (…) Une station de traitement des excréta et d’eaux usées provenant de la région métropolitaine », a été mise en service à Titanyen (périphérie nord de la capitale), informe un communiqué du bureau de communication de la présidence.

Ce centre est établi sur 12,5 hectares et devra servir à récupérer 900 mètres cubes d’eaux par jour. Quatre vingt dix (90) pourcent des polluants que contiendraient ces eaux seront éliminés, ajoute le document.

C’est 1.5 million de citoyennes et de citoyens qui devront bénéficier des services de cette unité de purge, selon la présidence.

Michel Martelly se réjouit du travail et loue le fait que « le fonctionnement du système est peu coûteux et ne requiert qu’un entretien minimal ».

La séparation des fractions solides et liquides, l’opération mixte de décomposition et le mûrissement ou finalisation sont les trois actions fondamentales de cette structure de purification.

« La gestion des déchets humains est une de ces tâches, peut-être, pas brillante au point de vue esthétique, mais incontournable à laquelle doit se consacrer l’Autorité publique », ajoute le président Martelly.

Pour sa part, Jacques Rousseau ministre des travaux publics, estime que cette station marque « le début du décollage d’assainissement moderne en Haïti ».

Il la considère comme l’annonce de la mise en place de 7 autres stations du même genre dans le cadre de la reconstruction du pays.

L’Agence espagnole de coopération internationale au développement (Aecid), la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa) sont d’autres partenaires impliqués dans l’entreprise.

Un système d’irrigation (à Bocozelle, Saint Marc), des berges de protection du fleuve de l’Artibonite (Nord) et la construction d’un pont à une voie à Féry (Artibonite) sont d’autres projets inaugurés par Michel Martelly ce 24 mai.

Ces dernières initiatives ont reçu l’appui de la Banque interaméricaine de développement (Bid) et sont initiées par le Ministère de l’agriculture, actuellement dirigé par Thomas Jacques. [ srh kft gp apr 25/5/ 2012 9 :54]

Voir l’ enquête "Haiti-Choléra/Recontruction : La question des excréments"