A travers Haiti

Haïti-Choléra : De nouvelles victimes à Anse-Rouge en proie à des difficultés alimentaires


lundi 16 avril 2012

Correspondance Mergenat Exalus

Gonaïves, 16 avril 2012 [AlterPresse] --- L’épidémie de choléra continue de tuer dans la localité de Savane Ragée située dans la 2 e section communale d’Anse-Rouge, où onze (11) nouveaux cas de décès et une dizaine de personnes infectées ont été recensés cette dernière semaine, apprend l’agence en ligne AlterPresse auprès de la mairie d’Anse-Rouge (Artibonite / Nord).

Cinq morts et quarante personnes infectées ont été recensés le mois précédent, ce qui porte à seize le nombre de décès du au choléra et à une cinquantaine celui des personnes infectées à Anse-Rouge dans le haut Artibonite.

Selon le président du conseil communal d’Anse-Rouge, Celareste Honorat, interrogé par AlterPresse, la recrudescence de l’épidémie à Anse-Rouge est due à une situation difficile et à la fois complexe à laquelle les habitants de cette section rurale sont confrontés.

En plus de l’inaccessibilité de l’eau potable et des latrines, les paysans de Savane-Ragée sont frappés par l’insécurité alimentaire en raison de la sécheresse qui s’abat sur diverses sections de cette commune, a déploré le maire Honorat.

En réponse à cette situation, une campagne de sensibilisation a été mise sur pied avec des jeunes, recrutés et formés par le Fonds d’assistance économique et sociale (Faes).

Ces agents de sensibilisation, munis de mégaphones, ont pour mission de rappeler aux habitants des sections communales d’Anse–Rouge la nécessité de se laver les mains convenablement, a précisé le maire Honorat.

Dans l’idée d’évaluer l’aide à apporter aux habitants concernant les problèmes alimentaires, une importante délégation - composée des membres de plusieurs organisations internationales dont, Action contre la faim (Acf), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), le Programme alimentaire mondial (Pam), le Service d’aide humanitaire et de la protection civile (Echo), entre autres - a effectué, le mardi 10 avril 2012, une visite à Anse-Rouge.

A l’occasion de cette visite, les membres de la délégation humanitaire ont rencontré les trois membres du conseil d’administration communale, l’administrateur de l’hôpital communautaire de la ville et les responsables locaux de la première et deuxième section rurale de la commune d’Anse-Rouge.

Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée au local de la mairie, les discussions ont porté sur la possibilité de fournir une assistance alimentaire à ces nombreux paysans des sections rurales. [me kft gp apr 16/04/2012 14 :54]