Dépêches

Haïti-Rép. Dominicaine : Le "complot" pour déstabiliser Martelly, « un écran de fumée », selon Hipolito Mejia


vendredi 13 avril 2012

P-au-P, 13 avril 2012 [AlterPresse] --- L’accusation portée, hier jeudi 12 avril 2012 par les agents des gouvernements dominicain et haïtien contre le colonel retraité dominicain, Pedro Julio Goico (Pepe), sur un prétendu complot contre le président Joseph Michel Martelly, cherche simplement à « couvrir » les scandales de corruption, dans lesquels sont impliqués le sénateur Félix Bautista du Parti de libération dominicain (Pld).

Telle est la position du candidat à la présidentielle (de mai 2012 en République Dominicaine) du Parti révolutionnaire dominicaine (Prd), Hipolito Mejia, rapporte un site dominicain (acento.do.com) consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

« C’est un écran de fumée pour couvrir les scandales de Felix Bautista », dit Mejia, interrogé par des journalistes qui lui demandaient son avis sur la plainte déposée hier dans la ville de Santo Domingo.

Pour Mejia, le gouvernement du Parti de libération dominicain (Pld) cherche, en outre, à détourner l’attention des gens sur la chute de la popularité de Danilo Medina et Margarita Cedeño du Pld, candidats pour les élections du 20 mai 2012.

« Je n’ai rien à dire. Le président [Hipolito Mejia] a parlé », affirme, pour sa part, Pepe Goico, à des journalistes à propos de l’accusation portée contre lui.

A Santo Domingo, le jeudi 12 avril, les autorités dominicaines et haïtiennes ont dénoncé ce qu’elles appellent un « complot », qui serait fomenté par le colonel retraité dominicain Pedro julio Goico Guerrero, dans le but de déstabiliser l’administration du président Martelly.

L’information, relative à cette accusation, a été communiquée à Santo Domingo par le secrétaire à l’information de la présidence dominicaine, Rafaël Núñez, qui a lu un document paraphé par les deux gouvernements. [emb kft rc gp apr 13/04/ 2012 14:30]