Dépêches

Haïti- Arnel Bélizaire : Les députés décident de clore le dossier, sous réserve de poursuites futures contre Martelly


lundi 26 mars 2012

P-au-P, 26 mars 2012 [AlterPresse] --- Par une résolution prise le 22 mars 2012, les députés décident de clore le dossier de leur collègue Arnel Belizaire - arrêté le 27 octobre 2011 en violation de son immunité parlementaire - se réservant, toutefois, le droit de poursuivre le président Joseph Michel Martelly dans le futur.

Martelly est l’auteur intellectuel de l’arrestation du député Arnel Bélizaire, selon les résultats de l’enquête conduite par une commission spéciale de la chambre des députés.

Au terme d’une longue séance le 22 mars, houleuse, interrompue par un huis clos et marquée par le départ du président Levaillant Louis-Jeune, les députés ont adopté une résolution proposée par Stevenson Timoléon et signée par quatorze députés, appelant à surseoir au dossier pour passer à d’autres priorités, comme le dossier du premier ministre désigné.

Plus de quarante huit (48) députés ont voté en faveur de l’application de cette résolution parmi les cinquante quatre (54) restants dans la séance.

« Bien que touchée dans sa chair, la chambre des députés est soucieuse des intérêts supérieurs de la nation. Ainsi, pour éviter que le pays ne s’enlise dans l’ingouvernabilité, le moment est-il inopportun pour la prise d’une décision constitutionnelle, à savoir la destitution du chef de l’État Michel Martelly », ont soutenu les parlementaires.

Néanmoins, la chambre des députés dit se réserver le droit d’envisager telle disposition constitutionnelle, en temps utile.

En octobre 2011, suite à la fameuse arrestation d’Arnel Bélizaire, les députés avaient tenu une séance à l’extraordinaire, au cours de laquelle une résolution a été adoptée par 71 députés, afin, selon eux, de donner une réponse proportionnelle. [jep kft rc apr 26/03/2012 10:42]