Dépêches

Haïti-Education/Santé scolaire : Une alliance pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans les écoles


mercredi 21 mars 2012

P-au-P, 21 mars 2012 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) et la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa) se sont associées pour lancer, au cours d’un forum, le mardi 20 mars 2012, à l’hôtel Karibe convention Center de Port-au-Prince l’Alliance pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène en milieu scolaire (Eahms), apprend AlterPresse.

L’Eahms « est une coalition de différents acteurs œuvrant dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène en milieu scolaire », selon ce qu’a indiqué le Ministère dans un communiqué.

Le Menfp, le ministère de la santé publique et de la population (Mspp), la Dinepa, l’Unicef, l’Unesco, l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’Organisme d’aide du gouvernement américain Usaid ainsi que des ONG nationales et internationales sont membres de cette structure.

Vue la nécessité pour le pays de réaliser « sa révolution hygiénique qui devrait démarrer à l’école, à l’instar d’autres pays » et des leçons tirées de l’épidémie du choléra, l’alliance « compte appuyer le Menfp pour l’aider à jouer pleinement son rôle régalien en matière de santé scolaire ».

Alors que le Menfp avait lancé la journée nationale du lavage des mains le 15 octobre 2010, quatre jours plus tard soit le 19 octobre l’épidémie du choléra s’est déclenchée, près d’une base de la Minustah à Mirebalais (Nord-Est), touchant plus de 150,000 personnes à travers le pays, dont plus de 7,000 ont été tuées.

« Le choléra a ouvert les yeux sur les situations dramatiques dans lesquelles les enfants reçoivent l’éducation. Nous devons passer d’une prise de conscience à l’action et faire en sorte que toutes les écoles d’Haïti aient accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement », préconise Françoise Gruloos-Ackermans, Représentante de l’Unicef en Haïti.

Selon elle, sur les 22 mille écoles existant en Haïti, 40% seulement ont une installation sanitaire et dans beaucoup de cas inadéquate.

L’Eahms a été créée en juillet 2010. Un comité de pilotage mis en place depuis août 2011 assure sa coordination. [efd kft gp apr 21/03/2012 08:10]