Dépêches

Haïti-Minustah : L’absence de gouvernement à l’origine de l’insécurité, selon Mariano Fernandez


vendredi 16 mars 2012

P au-P, 16 mars 2012 [AlterPresse] ---« Quand il n’y a pas de gouvernement en Haïti, l’insécurité et la violence montent et cela ralentit la croissance économique », souligne le chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), Mariano Fernández Amunategui, lors d’un point de presse donné le jeudi 15 mars.

« Il y a des événements qui surviennent en Haïti chaque fois qu’il n’y a pas de gouvernement. Un Etat sans gouvernement et sans premier ministre en Haïti est très négatif », fait-il savoir.

Suite à la démission du premier ministre Garry Conille le 24 février, l’Exécutif est en attente de la ratification du choix de Laurent Lamothe comme nouveau premier ministre désigné.

La Minustah entend travailler avec les autorités haïtiennes en vue de trouver des solutions permettant la mise en place d’un nouveau gouvernement aussitôt que possible.

La population haïtienne peut compter sur la Minustah pour garantir sa sécurité, assure Fernández.

« Nous n’avons pas de parti pris ou le seul parti est le bien être de la population », indique Amunategui réitérant l’engagement de la Minustah à travailler pour le renforcement et la modernisation des institutions pour un Etat de droit en Haïti.[emb kit gp apr 16/03/2012 12:15]