A travers Haiti

Haïti-Éducation/Manifestation : Des écoliers de Limonade veulent la réouverture de leur lycée


mercredi 1er février 2012

Corerspondance Wedlyne Jacques-

Limonade (Haïti), 1er févr. 2012 [AlterPresse] --- Des centaines d’écoliers du Lycée national François Capois de Limonade (une commune située à environ 15 kilomètres de la ville du Cap Haïtien) ont gagné les rues en ce début de semaine, pour exiger des autorités l’ouverture du nouveau bâtiment du lycée.

Certains allongés sur le bitume de la route nationale #2, d’autres pancartes en main, ces écoliers ont bloqué la circulation pendant plusieurs heures.

Par la suite, des agents de l’unité départementale de maintien de l’ordre (Udmo) sont intervenus pour disperser la manifestation. Du gaz lacrymogène et des coups de feu on été tirés. Les policiers ont sévèrement battu un écolier qui a dû être transporté à l’hôpital.

Malgré l’ouverture de l’année scolaire en octobre 2011, les 1200 élèves du Lycée François Capois de Limonade n’ont toujours pas pu aller en classe. Les clefs du nouveau bâtiment de l’école n’ont pas été remises au directeur Phanor Calitte, alors que les travaux ont pris fin depuis trois mois.

A trois reprises les écoliers ont manifesté dans les rues pour exiger des responsables la réouverture de leur école.

Pour sa part, le directeur départemental Nord du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), Hilaire Théodore, promet cette réouverture d’ici la semaine prochaine.

Seulement, c’est déjà le second trimestre de l’année scolaire depuis janvier 2012.

Les travaux de construction du lycée de Limonade ont couté 32 millions de gourdes [US $ 1.00 = 42.00 gourdes ; 1 euro = 61.00 gourdes aujourd’hui], fournies par le Bureau de monétisation
(24 millions) et la mairie de la ville (8 millions). [wj kft gp apr 1er/02/2012 13 :40]