Dépêches

Haïti-Politique : Le parti Fusion des Sociaux Démocrates Haïtiens se dote d’une nouvelle direction


lundi 26 septembre 2011

Correspondance Ronel Odatte-

Hinche, 26 sept. 2011 [AlterPresse] --- Les 350 délégués de la Fusion des Sociaux Démocrates Haïtiens ont élu la sénatrice du département du Centre, Edmonde Supplice Beauzile, à la tête de ce parti, le 25 septembre à Mirebalais.

Edmonde Supplice Beauzile succède ainsi à Victor Benoit qui occupe désormais la fonction de conseiller.

En même temps, Ghislene Monpremier devient la nouvelle vice-présidente du parti, et Rosemond Pradel le nouveau secrétaire général. De nouvelles personnalités ont également été placées dans les coordinations départementales et communales.

Ces changements ont été effectués lau cours du second congrès de la Fusion des Sociaux Démocrates Haïtiens, tenu à Mirebalais (Est du pays) dans le Plateau Central, les 24 et 25 septembre 2011.

L’ancien candidat à la présidence Serge Gilles, les sénateurs Anick Francois, Joseph William Jeanty, Youri Latortue, Edwin Zenny et une représentante du Parti Révolutionnaire Dominicain (PRD) ont entre autres pris part à l’événement.

Dans son discours, la toute nouvelle présidente a invité les membres et sympathisants de la Fusion à se serrer la ceinture en vue de mener la bataille pour la prise du pouvoir.

Edmonde Supplice Beauzile s’est engagée à œuvrer en faveur des masses appauvries, combattre l’impunité, lutter en faveur de la justice sociale, et pour un développement durable.

« C’est possible nous pouvons y arriver si nous tenons ferme », a-t-elle martelé.

Par ailleurs la nouvelle présidente du parti Fusion a projeté en exemple les progrès de la République Dominicaine dans le domaine des partis politiques et du développement.

« Ils ont des partis politiques responsables, des militants capables d’affronter les difficultés, nous autres en Haïti nous devons nous réorganiser et nous restructurer pour qu’enfin Haïti reprenne sa souveraineté », a-t-elle fait valoir.

Plusieurs senateurs présents ont eu à prendre la parole.

Le sénateur du Sud-Est, Edwin Zenny, s’est notamment présenté comme un ami du chef de l’Etat, Michel Martelly, et a fait part de sa disposition à transmettre des conseils au président.

Les sénateurs Anick François Joseph (Artibonite, AAA) et William Jeanty (Komba, Nippes) ont pour leur part invité la population à se joindre à eux pour obtenir la modification de la structure de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH).

L’organisme créé après le tremblement de terre de 2010 pour conduire la reconstruction du pays est composé de représentants haïtiens et étrangers.

Selon les deux parlementaires, le pays se trouve dans une grave situation de dépendance, et il est temps qu’il regagne sa souveraineté. [ro kft gp apr 26/09/2011 12 :22]