La Caraibe en un coup d’oeil

Caraïbe-Am. Latine : Pour un ordre mondial basé sur le multilatéralisme


jeudi 26 mai 2011

P-au-P., 26 mai 2011 [AlterPresse] --- Les pays de l’Amérique Latine et de la Caraïbe, plaident en faveur d’un ordre mondial basé sur le multilatéralisme et le respect absolu du principe de non intervention et la non ingérence dans les affaires internes des Etats, lors de la XVIe conférence Ministériel du Mouvement des pays non alignés tenu du 23 au 27 mai à Bali, Djakarta (Indonésie).

Dans des propos rapportés par l’Agence Prensa Latina, des ministres des affaires étrangères de la région soutiennent l’idée de la concertation, du partage et de la solidarité au niveau des actions à entreprendre.

C’est quand on fait la promotion de la coopération internationale libre de toute forme de tutelle et indépendante de toutes formes de colonisation qui nie le droit des millions d’habitants de la planète de développer dans la paix et dans la sécurité, soutiennent ces responsables.

Le plaidoyer caribéen et latino-américain promeut la démocratie comme valeur universelle, conçue comme décision souveraine de chaque peuple de déterminer son propre système politique, économique, social et culturel au-delà du modèle de démocratie unique que prône certains pays.
L’accent est mis sur la lutte permanente pour l’indépendance et l’autodétermination des peuples et le développement de la reconnaissance du système interaméricaine de défense des droits humains.

Les participants à la conférence réclament le désarmement nucléaire total et complet sans porter préjudice aux droits inaliénables des pays à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Les délégations de 118 pays participe à cette conférence ministérielle des pays non alignés à Bali, coïncidant avec le 50e anniversaire du mouvement des non alignés crée en septembre 1961 à Belgrade en ex-Yougoslavie. [mm gp apr 26/05/2011 11:00 ]