La Caraibe en un coup d’oeil

Bahamas : réunion des petits États insulaires


lundi 26 janvier 2004

P-au-P., 26 janv. 04 [AlterPresse] --- Environ 300 représentants de petits Etats insulaires en développement de la Caraibe, de la Méditerranée, de la mer de Chine méridionale, ainsi que des océans Pacifique, Atlantique et Indien, se retrouvent aux Bahamas du 26 au 30 janvier pour la réunion préparatoire interrégionale de la Conférence d’examen du Programme d’action de la Barbade sur les petits Etats insulaires.

Haïti est représentée à cette réunion par son ministre de l’Economie et des Finances, Faubert Gustave, selon ce qu’a annoncé le 23 janvier le premier ministre Yvon Neptune.

Selon des informations reçues par AlterPresse, ce forum doit produire une synthèse des conclusions des rencontres régionales tenues l’an dernier en vue d’une conférence des Nations-Unies qui se tiendra du 30 août au 4 septembre 2004 à l’ile Maurice. Lors de cette conférence internationale l’application du Programme d’action de la Barbade pour le développement durable des petits Etats insulaires depuis 10 ans sera examiné.

En attendant, les participants de la réunion des Bahamas aborderont des questions cruciales pour l’avenir des petits Etats insulaires, telles la « gouvernance », le tourisme, l’accès à l’eau potable, l’énergie, les transports, les communications et la pandémie du VIH/sida. Les conclusions de cette réunion seront présentées lors de la douzième session de la Commission du développement durable des Nations Unies, du 14 au 16 avril à New York.

Le Programme d’action pour les petits Etats insulaires, adopté en 1994 à l’issue de la Conférence de la Barbade, n’a été que partiellement mis en oeuvre, en raison notamment de la diminution de l’aide extérieure au cours de la dernière décennie. Il vise le développement durable des petits Etats insulaires en développement en tenant compte de la vulnérabilité due à leur petite taille, leur éloignement, leur fragilité face aux catastrophes naturelles, de la fragilité de leurs écosystèmes et du manque de ressources naturelles et d’eau potable. [gp apr 26/01/2004 11:00]