La Caraibe en un coup d’oeil

Caraïbe-Environnement : Alerte sur la vulnérabilité de la Caraïbe aux Tsunamis


mercredi 16 mars 2011

Rectification : Lire à la fin de cette depeche, mille six cents au lieu de six cent mille

P-au-P., 16 mars 2011 [ AlterPresse]--- L’Agence des Réponses Urgentes aux Désastres (CDERA), basée dans la capitale de la Guyane, a lancé une alerte en début de semaine sur la vulnérabilité des îles caribéennes aux tsunamis, comme celui survenu le 11 mars dernier au japon.

Les analystes de la CDERA ont déclaré que l’alerte récente sur la côte pacifique de l’Amérique ravive les préoccupations à propos d’un phénomène similaire dans les eaux des Caraïbes.

D’ après les experts internationaux de cette agence, il manque à la région un système d’alerte pour anticiper l’arrivée de ces phénomènes naturels, tandis que l’achèvement d’un observatoire ne devrait pas être atteint avant 2014.

La surveillance de la région est menée par le Centre d’alerte aux tsunamis du pacifique, situé à Hawaï.

La CDERA a signalé qu’un possible séisme ou une éruption volcanique aurait un effet dévastateur sur les iles des Caraibes en raison de la structure géologique de la région.

La région est très exposée aux risques de tremblements de terre, soulignent les chercheurs. L’une des principales zones à risques se situe près de l’île de la Dominique, considérée comme le point ayant le plus grand nombre de volcans potentiellement actifs dans le monde.

La Caraïbe a connu au moins 88 des tsunamis survenus durant les 500 dernières années. Le plus important, en 1946, a fait environ mille six cents morts. [bd kft gp apr 16/03/2011 18 :00]