Dépêches

Haïti-Élections : Pression accrue


vendredi 21 janvier 2011

P-au-P., 21 janv. 2011 [AlterPresse] --- La pression internationale s’est accrue sur les autorités haïtiennes au moment où le Conseil Électoral Provisoire (CEP) entend achever la phase des contestations avant la publication des résultats définitifs des élections présidentielles et législatives du 28 novembre 2010.

L’ambassadrice des États-Unis d’Amérique à l’Organisation des Nations Unies (ONU), Susan Rice, a haussé le ton, le 20 janvier, en déclarant que les États-Unis et la communauté internationale retireront leur soutien au gouvernement haïtien s’il ne tient pas compte des recommandations formulées par les experts de la mission d’évaluation de l’Organisation des États américains (OEA).

« Un soutien durable de la communauté internationale exigera un processus crédible qui représente la volonté du peuple haïtien. Nous exhortons les autorités haïtiennes à définir une voie très claire qui mènera rapidement à l’inauguration d’un gouvernement démocratiquement élu », déclare Susan Rice, dont les propos sont rapportés par le quotidien Miami Herald.

L’institution électorale indique que lors d’un second tour, elle entend considérer les recommandations de la mission d’experts de l’OEA en rapport aux résultats déjà publiés et qui ont été rejetés par une partie de la population et des secteurs politiques.

Le rapport des experts a été remis le 18 janvier au CEP par le gouvernement qui l’a reçu officiellement la veille des mains du secrétaire général de l’OEA, Jose Miguel Insulza.

Suivant les informations diffusées le rapport de la mission préconise d’écarter le candidat du pouvoir Jude Célestin de la course au second tour au profit de Michel Martelly qui était arrivé en troisième position.

Le secrétaire adjoint aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Alain Leroy a, pour sa part, exhorté le CEP à prendre totalement en compte les recommandations de l’OEA.

Pour lui, les autorités électorales devraient annoncer les résultats définitifs du scrutin le 31 janvier prochain et organiser le second tour vers la mi-février.

Aux dernières nouvelles, les visas américains de plusieurs personnalités, proches ou faisant partie de l’administration Préval, ont été révoqués, annonce la station privée Radio Vision 2000. [gp apr 21/01/2011 11 :00]