Documents

Haiti-Séisme-Un an : Les chiffres clés de ces 12 derniers mois


mardi 11 janvier 2011

P-au-P., 11 janv. 2011 [AlterPresse] --- Un an après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, AlterPresse/Ayiti Kale Je présente un panorama chiffré de la situation d’Haiti durant les 12 derniers mois qui ont suivi la catastrophe.

Ces chiffres ont été compilés à partir de sources officielles et non officielles.

Général

 

Personnes tuées

230,000-300,000

Personnes blessées

300,572 personnes

Amputations effectuées

Au moins 4,000 membres

Pourcentage de bâtiments gouvernementaux, administratifs, économiques et infrastructures de base détruits dans la région métropolitaine de Port-au-Prince

60%

Écoles endommagées ou détruites

3,978

Tentes fournies pour remplacer les écoles

1,664

Pourcentage d'écoles qui ont rouvert leurs portes

80%

Hôpitaux détruits ou endommagés

30

Gravats et débris accumulés dans la région métropolitaine de Port-au-Prince lors du séisme

Environ 20 millions de mètres cubes

Gravats et débris restant au 1 er janvier 2011

Environ 10 millions de mètres cubes (estimation optimiste)

Nombre de mois nécessaires pour enlever le reste des décombres, suivant l'approche "Systématique par Quartier"

24 à 30 mois

Montant du financement nécessaire pour faire ce travail

$400 millions

La valeur totale des dommages et des pertes économiques

$7,800 millions

Sources: CIRH, Office of the Special Envoy, GOH

 


Les camps et le problème du logement

 

Nombre de camps au lendemain du 12 janvier 2010

Environ 1,300

Nombre de camps au 1 er janvier 2011

Environ 1,100

Pourcentage des camps où les personnes ont été expulsées

Au moins 29%

Nombre de personnes dans les camps en septembre 2010

Environ 1,300,000 ou environ 300,000 familles

Tentes distribuées

97,692

Bâches distribués

1,018,919

Quantité de latrines dans les 900 à 1000 camps autour de la zone métropolitaine de Port-au-Prince

Environ 15,000

Nombre d'utilisateurs par latrine dans les camps

Entre 50 et 100

(La norme est de 20 utilisateurs par latrine)

Pourcentage des résidents du camp qui défèquent dans un sac plastique ou autre récipient en raison de l'insuffisance de latrine (août 2010)

27%

Quantité de familles déplacées non propriétaires de leur maison avant le 12 janvier (septembre 2010)

159,749

Quantité approximative de ces familles qui recevront un “Abri Provisoire” ou "T-Shelter"

0

Quantité de T-Shelters qui devraient être construits avant août 2011, pour les familles qui étaient propriétaires de leur domicile et/ou des terres sur lesquelles étaient construites leurs résidences

135,000

Quantité de T-Shelters dont la construction a été planifiée pour l'année 2010

45,986

Quantité de T-Shelters construits avant le 31 décembre 2010

31,656

Quantité de T-Shelters non encore construits, environ un an après le tremblement de terre

103,344

Montant total de l'argent que les ONG et les agences humanitaires ont reçu pour les T-Shelters

$100 millions

Coût moyen d'un T -Shelter

$2,500

Durée prévue d'un T-Shelter

Environ 3 ans

Nombre de maisons et appartements de la capitale qui seraient habitables si elles étaient réparées

54,000 - 64,000

Coût moyen de réparation d'une maison ou d'un appartement

$1,500

Maisons effondrées ou gravement endommagées dans tout le pays

188,383

Estimation révisée du nombre de maisons nécessitant des réparations

93,000

Estimation révisée du nombre de maisons qui devaient être reconstruites

90,000

Nombre de maisons réparées ou reconstruites en date du 16 décembre 2010

2,074

Coût prévu de réparation et de reconstruction des maisons

$350 millions pour 2011

Montant du financement pour 2011 qui a été confirmé à ce jour

Environ 40%

Nombre d'ONG qui font partie du «Shelter Cluster » ou “Cellule logement” travaillant sur les questions liées au logement

Environ 200

Ministères impliqués dans divers aspects des problèmes liés au logement

5

Quantité moyen de ministères représentés à des réunions nationales du “Shelter Cluster” pendant la plupart des réunions tenues en 2010

0

Nombre de plans qui ont été officiellement approuvés par le Gouvernement d'Haïti pour la relocalisation et l'hébergement des sans-abri en Haïti, un an après le tremblement de terre (bien qu'il y ait un projet qui a été largement diffusé)

 

0

Sources: International Organization for Migration, Shelter Cluster, Ministry of Public Works (MTPTC), CIRH, Institute of Justice and Democracy in Haiti

 

[apr 11/01/2011 22 :00]