Dépêches

Haïti-Économie : Plus de dette envers la BID

Effacement de 484 millions de dollars américains
vendredi 1er octobre 2010

P-au-P, 01 octobre 2010 [AlterPresse] --- La Banque Interaméricaine de Développement (Bid) a annoncé l’annulation de la dette d’Haïti envers cette institution financière, soit un montant de 484 millions de dollars américains.

Dans un communiqué émis le 30 septembre, la BID indique que cette décision a été prise après la réception, la veille, d’une avance de 204 millions de dollars, du gouvernement américain, dans le cadre du Fonds pour les Opérations Spéciales (FOS).

Le FOS est un fonds qui est destiné à subventionner les pays pauvres.

Luis Alberto Moreno, président de la BID, affirme que l’opération « permettra de libérer des millions en aide pour le développement à Haïti, sans créer aucune charge future pour un pays qui fait face à d’énormes défis », rapporte le communiqué.

La Bid indique avoir déboursé plus de 118 millions de dollars pour des projets et approuvé 166 millions de dollars de subvention en faveur d´Haïti, depuis le tremblement de terre.

La dette extérieure totale d’Haïti s’élevait au début de l’année à 1,9 milliard de dollars dont 68% auprès de la BID et la Banque Mondiale.

En mai la Banque Mondiale a annulé complètement la dette d’Haïti à son égard, soit 36 millions de dollars. Elle a été suivie par le Fonds Monétaire Internationale (FMI) en juillet qui a annulé pour sa part 268 millions de dollars de dette d’Haïti.

Peu après le tremblement de terre, les 7 pays les plus industrialisés (G7) avaient promis d’annuler totalement la dette du pays caribéen.

Parmi ces pays, la France a déjà accompli cette promesse en effaçant 56 millions d’euros de dette et le Canada a annulé 2,3 millions de dollars canadiens.

Pour sa part, le Venezuela avait annoncé dès janvier l’effacement de la dette haïtienne d’un montant de 295 millions de dollars. [rh kft gp apr 01/ 10/ 10 11:30]